Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

La gestion intégrée des ressources en eau au cœur des débats

Les acteurs locaux des sous-bassins du Mékrou et de la Pendjari, à la faveur d’une session de formation, initiée par le partenariat national de l’eau du Bénin, renforcent depuis ce mercredi à Natitingou, leurs acquis, sur la gestion intégrée des ressources en eau (GIRE).

Cette session de formation financée par la GIZ, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la phase 2 du programme eau, hygiène et assainissement (ProSEHA2). Avec une démarche qui valorise les expériences des participants, comme méthodologie de travail, la rencontre vise notamment à améliorer les connaissances de ces acteurs communaux sur l’approche GIRE, l’état de sa mise en œuvre et les perspectives.

La session de formation entend également, renforcer les capacités des acteurs communaux de ces deux bassins sur le cadre juridico-institutionnel de la GIRE au Bénin, améliorer leurs connaissances sur la situation des ressources en eau dans le sous-bassin du Mékrou, les enjeux et défis de la gestion de l’eau au niveau local et la nécessité de mettre en place des comités locaux de l’eau (CLE) et surtout leur permettre de s’approprier la démarche d’intégration de la GIRE dans les outils de planification et les interventions de développement au niveau communal et à l’échelle du bassin versant.

« Pour ces deux bassins, cette formation est pratique et orientée vers l’action, et c’est en cela que c’est une chance pour vous, mais aussi pour chacune de vos structures respectives et pour le Bénin », a fait remarquer aux acteurs conviés à cette rencontre, le vice président du partenariat national de l’eau du Bénin, Cyriaque Adjinacou. En formulant le vœu que cette formation, permette aux participants de formaliser l’adhésion de leurs structures au partenariat national de l’eau, Cyriaque Adjinacou, les a invités à une participation active aux travaux. Pour le représentant de la GIZ/Pro- SEHA, Maxime Téblékou, c’est conscient des enjeux de l’eau surtout dans un contexte de changement climatique, que la Coopération allemande soutient le partenariat national de l’eau du Bénin dans l’organisation de cette formation. Le directeur départemental de l’eau et des mines de la Donga, Joachim Sama a, pour sa part, souhaité que ces trois jours de travaux insufflent une nouvelle dynamique dans la collaboration entre les différentes parties prenantes, intervenant dans les sous-bassins du Mékrou et de la Pendjari, pour relever les défis actuels liés à la promotion de la GIRE au niveau local. Il a témoigné sa gratitude à la GIZ et au PNE-Bénin, avant d’exhorter les participants à cet atelier à l’assiduité.

Source : Agence Béninoise de Presse (ABP)

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Thème Mission News par Compete Themes.
whatsapp
Fil d'information - Abonnez-vous Pour suivre les articles dans le groupe WhatsApp