Press "Enter" to skip to content

Football – Championnat béninois Vitalor Ligue 1 : Razack Omotoyossi signe à l’Union Sportive de Sèmè-Kraké

L’international béninois, Razack Omotoyossi, est un homme que l’on ne présente plus. L’ancien attaquant et buteur des Écureuils du Bénin, refait surface. Le très aimé du public sportif béninois, affectueusement appelé « Omogoal », dépose sa valise dans le championnat béninois, Vitalor Ligue 1. Ce mardi 12 février 2019, le joueur qui connait le championnat béninois pour y avoir joué avec la Jeunesse Sportive de Pobè (JSP), a apposé sa signature au bas des pages d’un document pour parapher un contrat de un (01) an à l’Union Sportive de Sèmè-Kraké (USS-Kraké).

Razack Omotoyossi, qui a aussi connu d’autres championnats sur le plan international comme Metz, Shérif Tirasson, Helsingborg, pour ne citer que ces clubs là, répond donc à l’appel du président de l’USS-Kraké, Magloire Oké, qui tient à renforcer le secteur offensif de son entreprise sportive. Faut-il le rappeler, depuis le début du championnat béninois, Vitalor Ligue 1, les « Kraké Boys » ont du mal à montrer leurs capacités sportives, surtout sur le plan offensif. C’est donc clair, le système est renforcé avec l’arrivée du désormais sociétaire de l’USS-Kraké, Razack Omotoyossi. Ce même mardi 12 février, le footballeur a d’abord réussi l’étape de la visite médicale avant de parapher le document qui le justifie chez les « Kraké Boys ». Omogaol est d’ores et déjà prêt pour renouer le contact avec le public sportif de la ville frontalière avec le Nigeria au Sud-est du Bénin. « Je suis très heureux d’avoir signé à l’USS Kraké. Je ferai tout pour combler les attentes des supporters du club », s’est-il exprimé.

Omotoyossi ne joue pas son premier match

En baisse de forme pour faute de jeu dans les jambes, Razack Omotoyossi ne va pas disputer sa première rencontre le week-end prochain dans la rencontre qui va opposer son nouveau club USS-Kraké à Ayéma pour le compte de la 16ème journée du championnat béninois, Vitalor Ligue 1. Omotoyossi est « un joueur qui n’a pas joué au haut niveau depuis des mois, qui ne s’est pas entraîné, il faudra attendre de savoir dans combien de temps il sera à 100 %  », a livré l’entraineur de l’USS-Kraké, Vitor Salvado. « Nous allons faire tout possible pour qu’il retrouve totalement sa forme. Une fois à 100%, Razack nous fera gagner beaucoup de matches », a-t-il précisé le coach portugais.

Magloire Oké, très confiant

Pour le patron de l’Union Sportive de Sèmè-Kraké, l’arrivée de l’ancien buteur des Écureuils est un soulagement, une confiance. « Omogoal vient pour régler les problèmes de finition de l’attaque des Kraké Boys », a déclaré le président de l’USS-Kraké, Magloire Oké. « Razack est resté la priorité du club, voire pour l’heure sa seule cible en attaque. L’arrivée en fanfare d’un tueur de surface, même irrégulière, même en déclin, va braquer certainement une lumière un peu plus sur notre club. Le reste, il lui revient de satisfaire nos désirs en faisant bouger les filets adverses », ajoute-t-il. Le président de l’USS-Kraké renchérit. « J’ai pris un portugais comme coach et recruté Razack pour rendre attractif la Vitalor Ligue1 championnat que le président De Chacus veut rendre compétitif dans la sous région » , disait Magloire Oké pour finir.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.