Enseignement Supérieur – HECM : Bonaventure Natondé Aké offre un campus aux étudiants du Zou

Un cadre adéquat, de proximité et d’enseignement de qualité. C’est bien le souci majeur du promoteur de l’établissement d’enseignement supérieur privé, Haute École du Commerce et de Management (HECM), Bonaventure Natondé Aké. C’est d’ailleurs ce qui explique l’extension doucement mais sûrement sur toute l’étendue du Bénin, de la Haute École du Commerce et de Management (HECM). Ainsi, après Cotonou dans le département du Littoral, Parakou dans le département du Borgou, Porto-Novo dans le département de l’Ouémé et Abomey-Calavi dans le département de l’Atlantique, c’est le tour du département du Zou avec la ville carrefour, Bohicon, de voir le joyau portant l’enseigne de l’école Leader pousser du sol.

Erigé en de véritables temples du savoir, et majestueusement débout en face du Lycée Technique de Bohicon (LYTEB), le bâtiment sera inauguré le mardi 19 février 2019 dans la ville carrefour, Bohicon, en présence des autorités politico-administratives, responsables d’entreprises publiques et privées, et bien évidemment les principaux intéressés (les étudiants) ainsi que leurs parents et amis.

Ce sera à l’occasion de la 20è édition de la journée d’intégration à la place Goho, à Abomey. Rappelons-le, cette journée d’intégration est une tradition annuelle pour HECM dont l’objectif est bien clair : faciliter le brassage entre apprenants ; entre formateurs et entre les responsables d’entreprises partenaires de l’école Leader.

Il faut noter que ce jour mardi 19 février, sera aussi l’occasion de présentation de vœux entre le personnel et le promoteur, Bonaventure Aké Natondé. Il faut préciser qu’après l’inauguration du nouveau site, l’opportunité sera donnée aux invités de visiter les différents compartiments du nouveau bâtiment. Pour clôturer en beauté, le promoteur Bonaventure Natondé Aké a prévu à ses hôtes, un grand concert live de la soirée jusqu’à l’aube. Cette soirée sera animée par des artistes tels que Yelian de Silva, Lèvodjo Star, Belmonde Z, Sèssimè, Ignace Don Mètok à qui les étudiants de HECM doivent la composition de l’hymne de leur école et enfin Richard Flash. A tout ses acteurs de la musique béninoise, il faut ajouter l’orchestre féminin Nonsina venu tout droit de la cité des Koburu, à Parakou.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous au fil d'information