Press "Enter" to skip to content

Adjarra – Bloc Républicain : Hermann Dimitri Adankpo créé le concept « Les Chevaux Blancs du Bloc Républicain »

Partager et faire adhérer la couche estudiantine de la 19ème Circonscription électorale du Bénin aux idéaux du Bloc Républicain. C’était bien l’objectif principal de la descente des cadres et acteurs politiques du deuxième grand parti de la mouvance le samedi 16 février 2019, au Campus Universitaire d’Adjarra. Dans le rang de ces derniers, on retrouve le fondateur du concept « C’est nous le Peuple », Hermann Dimitri Adankpo. À cette occasion, l’alias le Capitaine a saisi avec toute son énergie, l’arme qu’est le pupitre. Cette arme lui a été offerte par les cadres émérites du Bloc Républicain  » le Cheval gagnant ». Cela a été une opportunité pour la jeunesse de la 19ème Circonscription électorale du Bénin que son leader politique, Hermann Dimitri Adankpo, ait pu passer le message à la jeunesse malgré la présence des têtes de pont du deuxième grand parti engagé derrière le chef de l’État béninois, Patrice Talon.

Le jeune premier a emporté la communauté universitaire plus particulièrement celle de la couche juvénile du Campus Universitaire d’Adjarra sur le morceau « Ma vie a changé » du célébrissime artiste ivoirien, Dj Kerozen. Ce qui a non seulement emporté toute la salle devenue trop exiguë mais qui a en plus monté la densité d’énergie de ces étudiants. Passé ce moment d’ambiance, Hermann Dimitri Adankpo, reconnait la bravoure de ses frères  étudiants. C’est à cet effet qu’il a demandé à ces derniers de faire preuve davantage de courage et d’union. Selon le jeune premier, c’est la seule stratégie pour arracher leur place politique auprès de leurs aînés. À ce propos, le Capitaine a lancé le concept « Les Chevaux blancs du Bloc Républicain ». Ce qu’il a fait en ces termes : « …À cause de votre bravoure, je décrète, avec la permission des aînés, que vous êtes des Chevaux Blancs du Bloc Républicain. Une structure indépendante du Bloc Républicain que nous allons soutenir. Retenez à partir de ce soir que nous veillons au grain. Que les aînés ne peuvent plus nous trahir. Qu’ils ont besoin de nous. », a lancé Hermann Dimitri Adankpo.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.