Press "Enter" to skip to content

Sécurité : la Police Républicaine remet les points sur les i concernant  la détention d’arme artisanale sans autorisation au Bénin

Après les affrontements de Kilibo entre les manifestants et la Police Républicaine mardi 26 février 2019, où les manifestants ont fait usage d’armes artisanales, le Porte-parole de la Police Républicaine au Bénin a saisi l’occasion pour rappeler que la détention d’armes artisanales, n’est point une plaisanterie. Sur le plateau de la chaîne de télévision privée de la place, Canal 3 Bénin, ce mercredi 27 février 2019, le Colonel Pascal Odéloui a rappelé que « détenir une arme fut-elle artisanale est soumise à autorisation. Sans disposer des documents requis c’est une infraction pénale punie par la loi ».

Le Porte-parole des policiers renchérit avec les dispositions du nouveau code pénal en son article 382 en République du Bénin. « Est punie d’un emprisonnent, de deux (02) à cinq (05) ans et d’une amende de cinq cent mille (500.000) à cinq millions (5.000.000) de francs Cfa la fabrication sans autorisation et à quelque titre que ce soit, d’une arme à feu qu’elle soit perfectionnée ou artisanale ou de ses éléments essentiels. », a rappelé le Colonel Pascal Odéloui.

Il a quand-même rappelé aussi la règle pour détenir une arme en général. Selon cette règle, dès qu’on souhaite acquérir une arme à feu qu’elle soit artisanale ou pas, on doit s’adresser à l’autorité compétente. Cette dernière est toujours à disposition pour, à en croire le Colonel Pascal Odéloui, fournir toute information utile à cette fin.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.