Taekwondo : Victorien Dossa Kougblénou lance la saison sportive 2019 au Bénin

Comme annoncé le vendredi 8 mars 2019 lors d’une conférence de presse à Cotonou, le comité exécutif de la  Fédération Béninoise de Taekwondo (FBTae) a effectivement lancé la saison sportive 2019. Les pratiquants du taekwondo ont retrouvé ce week-end, les sensations des compétitions et des examens de grade. Le président de la FBTae, Victorien Dossa Kougblénou et tout le comité exécutif, ont lancé samedi 16 mars 2019, la saison sportive de l’année. Cet art martial a donc de beaux jours devant lui au Bénin.

Mais le nouveau comité exécutif que dirige Victorien Dossa Kougblénou a de nombreux défis à relever.  « Le lancement de la saison sportive renvoie tous les pratiquants, notamment les encadreurs et les formateurs, à leur mission. », a déclaré le président de la FBTae. « Une mission de résultats. », a ajouté Victorien Dossa Kougblénou, lors de la cérémonie du lancement au palais des sports du stade Général Mathieu Kérékou à Cotonou. Le lancement de cette saison sportive entre dans le cadre de la mise en œuvre du projet de développement du taekwondo. Ce projet comporte entre autres :

  • des formations à l’endroit des acteurs sportifs sectoriels ;
  • l’organisation de championnat et de la coupe du taekwondo ;
  • la récompense des talents par le biais des oscars de la discipline ;
  • etc.

Il faut noter que l’état des lieux du taekwondo au Bénin laisse à désirer. Le taux de participation de l’équipe béninoise dans la discipline aux compétitions internationales en dit long. Les boursiers Olympics, Romaric Kiki, champion du Bénin en taekwondo dans la catégorie de plus de 80kg ; Sadath Boni Biaou, dans la catégorie des moins de 58kg, vont relever leurs talents à travers cette discipline sportive au cours de cette saison 2019. Il faut signaler qu’au cours de la grande messe du taekwondo béninois, on a noté la participation d’un hôte de marque ; le grand maître ivoirien Siaka Coulibaly. Ensemble avec un autre grand maître, le béninois Pierre Ogoudjobi, ils ont co-animé un atelier de formation au profit des ceintures noires.

Très reconnaissant, le président de la  Fédération Béninoise de Taekwondo (FBTae), a adressé les remerciements de son comité exécutif au chef de l’État béninois, Patrice Talon, et au ministre des Sports, Oswald Homéky. Le président Victorien Dossa Kougblénou n’est pas allé du dos de la cuillère pour rappeler le soutien du Gouvernement béninois au sport en général et au taekwondo en particulier. « Outre le financement direct du taekwondo par les subventions, il y a le choix du taekwondo dans le vaste programme des classes sportives », a-t-il fait savoir. Selon lui, le financement du sport par les entreprises est une aubaine à saisir. À cet effet, « le comité exécutif de la FBTae prendra toutes les dispositions pour capter ce financement pour le développement de cette discipline sportive. », a-t-il informé.

À en croire Victorien Dossa Kougblénou, il n’y a point de doute, le Bénin est maintenant sur la bonne voie pour reconquérir sa place de choix sur le plan régional, continental et international. Et pour y parvenir, l’accent sera mis sur la formation et surtout l’excellence. C’est un engagement. « Il n’y aura plus la politique de figuration mais de la victoire… C’est un engagement et tout sera mis en place pour cela. », a-t-il lancé.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous au fil d'information