Coupures d’électricité : « Cette avarie sera vite traitée afin que nous retournions dans de bonnes conditions », rassure le ministre Dona Jean-Claude Houssou

Depuis quelques heures, le Bénin est confronté à une situation énergétique sérieuse. Suite à l’interruption de l’énergie électrique survenue le jeudi 21 mars 2019, au soir, certains en profitent pour semer de mauvaises interprétations dans l’esprit des béninois. Pour prouver au peuple béninois combien le Gouvernement a pris à bras le corps la situation et la maitrise désormais, et ceci en moins de vaingt quatre heures (24h), le ministre béninois de l’énergie, Dona Jean-Claude Houssou, a réagi.

Ce vendredi 22 mars, soit le lendemain, il a rencontré la presse. Deux objectifs sous-tendent sa rencontre avec les hommes et femmes des médias dans la salle de conférence de son ministère à Cotonou. Primo, indiquer l’origine de la situation et, secondo réaffirmer la détermination du gouvernement du Bénin pour l’autonomie énergétique du pays. À en croire le ministre béninois de l’énergie, Dona Jean-Claude Houssou, deux raisons fondamentales expliquent l’interruption de l’énergie électrique ce jeudi 21 mars 2019 et qui sont encore permanentes. Selon l’autorité ministériel, tout est parti d’un effacement autour de 22h 30 sur la ligne du Nigéria, principal fournisseur du Bénin en énergie électrique. « Un effacement signifie que pendant qu’il nous livrait environ 240 MW, instantanément c’est passé à zéro », a laissé entendre le N°1 en énergie. Ce qui croise le chemin avec un dysfonctionnement sur le réseau électrique interne du pays. Ce dysfonctionnement est lié à la vétusté des installations dont certaines datent des indépendances, explique le ministre de l’énergie. Promptement, confie-t-il, des équipes techniques de la SBEE se sont déployées sur le terrain et rapidement, la panne a été identifiée. « Quand il y a une telle défaillance, des équipes sortent et parcourent les réseaux. Ils peuvent parcourir sur 100 km, 200 km voire 500 km pour trouver l’endroit où se trouve la difficulté sans quoi ils ne peuvent pas apporter la solution ». « Donc nous sommes contents qu’ils aient finalement trouvé cette panne qui est au pylône 17 sur la ligne Ikédja-Sakété », se réjouit-il.

Le peuple rassuré

Dans ses explications, le ministre béninois de l’énergie a tout de même rassuré le peuple. Dona Jean-Claude Houssou dira que « cette avarie sera vite traitée afin que nous retournions dans de bonnes conditions ». Par ailleurs, le ministre a avoué avoir passé une nuit blanche suite à cette interruption. Il confie également que le président béninois, Patrice Talon, s’informait au téléphone de l’évolution de la situation seconde par seconde. Faut-il le rappeler, le Bénin importe en matière d’énergie, plus de 90% de son énergie électrique. Au nombre des fournisseurs, le Nigéria est le premier puis vient le Ghana. Voilà qu’il n’est à démontrer combien l’énergie électrique est le cœur même du développement socioéconomique d’une nation comme le Bénin. Le Gouvernement béninois a par conséquent, fait de ce secteur, la priorité des priorités.

À cet effet, méthodiquement et sûrement, il y travaille depuis bientôt trois (03) ans. Ceci afin de donner au pays, son indépendance énergétique. C’est ce qui explique les grands chantiers de centres de production énergétique ouverts et suivis financièrement par le Programme d’Action du Gouvernement (PAG). Pour preuve, les centrales thermiques, notamment Maria Gléta 2 et le développement de l’énergie solaire. Le ministre Dona Jean-Claude Houssou, n’est pas allé par quatre chemins pour rappeler aux professionnels des médias combien cette ambition est prioritaire pour le Gouvernement auquel il appartient, surtout pour son chef, le président béninois, Patrice Talon. C’est pour cette raison que le secteur de l’énergie prend 10℅ du budget du Programme d’Action du Gouvernement (PAG). Ce qui a été possible grâce au management du ministre Dona Jean-Claude Houssou témoigné par les performances des structures centrales sous sa tutelle dont la Société Béninoise d’Energie Électrique (SBEE).

Voici les explications détaillées du ministre béninois d’énergie, Dona Jean-Claude Houssou, face à la presse ce vendredi 22 mars.

2019-03-22-Explications-Ministre-energie-Dona-JC-Houssou-1

 

Laisser un commentaire

Abonnez-vous au fil d'information