Press "Enter" to skip to content

Kétou : L’ex-comptable de la circonscription scolaire arrêté et attendu à la Criet pour détournement de derniers publics

Dans le département du Plateau, en novembre 2018, l’ex-comptable de la Circonscription Scolaire (CS) de Kétou avait détourné environ quatre millions (4.000.000) de francs CFA. Ces fonds étaient destinés à l’achat de carburant pour le fonctionnement de la CS. Arrêté, le sieur Louis Dofonwakou avait été gardé à vue au commissariat de Pobè, puis présenté au Procureur de la République près le tribunal de première instance de deuxième classe de Pobè. Après avoir reconnu les faits et après avoir restitué les fonds, il fut relâché par le Procureur.

« Qui a bu, boira », a dit l’adage. Le sieur Louis Dofonwakou sera de nouveau arrêté début semaine dernière pour le même fait et au même poste. Il a été arrêté lundi 18 mars pour avoir détourné les ressources destinées aux activités pédagogiques au niveau de la Circonscription Scolaire de Kétou. Les fonds étaient décaissés au profit de ladite CS pour le compte du troisième et quatrième trimestre de l’année 2018. Après ces nouvelles malversations financières, le Ministre béninois des Enseignements Maternel et Primaire, Salimane Karimou, a pris une décision conformément au décret N° 2015-593 du 21 novembre 2015 portant statuts particuliers des corps des personnels enseignants de l’enseignement du premier dégré ; et les lettres N° 1126 et 1127/DDEMP-P/SEMP/SAF/S du 26 novembre 2018, dont le Groupe de presse DIFFÉRENCE a pu avoir à sa rédaction de differenceinfobenin.com une copie, pour sanctionner en trois (03) articles ce fonctionnaire d’État béninois le mardi 26 février 2019.

Abandonnant son poste depuis décembre 2018, quelques heures après son forfait, Louis Dofonwakou sera donc arrêté lundi 18 mars 2019. Il est gardé à vue au commissariat de Pobè, qu’il connait bien, où il ne sera pas présenté au Procureur de la République près le tribunal de première instance de deuxième classe de Pobè, mais plutôt au Procureur Spécial près la Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme (CRIET) à Porto-Novo. Faut-il le dire, ses actes ont porté préjudice au bon déroulement des activités pédagogiques de la Circonscription Scolaire de Kétou. De source proche du dossier, Louis Dofonwakou, répondra également au détournement des subventions d’environ une dizaine d’écoles de la zone pédagogique du département du Plateau qu’il a géré financièrement depuis qu’il a pris les clés de la caisse de la Circonscription Scolaire de Kétou.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.