Le professeur Joël Aïvo propose une solution très facile pour la sortie de crise électorale

« Il revient au Président de l’Assemblée nationale de saisir la Cour sur les conséquences. Nous avons réalisé un consensus qui a débouché sur l’adoption de lois qui va probablement nécessiter un réajustement du calendrier électoral. Nous demandons l’interprétation et l’autorisation de la Cour constitutionnelle pour que le Président de la République convoque à nouveau le corps électoral, afin que l’actuelle législature s’installe jusqu’au moment où la nouvelle va être élue. La Cour constitutionnelle peut fixer un délai au delà duquel il ne sera pas possible de proroger le mandat de la législature actuelle. »

Prof. Joël AÏVO

On attend donc les réactions des trois personnalités suivantes au cœur du pouvoir au Bénin pour nous sortir de cette impasse au cours de cette semaine :

1- Le Président de l’Assemblée nationale, Me Adrien HOUNGBEDJI ;
2- Le Président de la Cour constitutionnelle, Joseph DJOGBENOU ;
3- Le Président de la République, Patrice TALON.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous au fil d'information