Press "Enter" to skip to content

Lycée Technique Agricole d’Akodéha à Comè : la population exige du gouvernement un dédommagement des propriétaires terriens

Tout problème à une solution. À Akodéha dans la Commune de Comè, dans le département du Mono, le problème qualifié de domanial et source de litige sur le site abritant le Lycée Technique Agricole d’Akodéha, préoccupe bien le Gouvernement béninois. Afin d’y trouver une solution, le membre du Gouvernement en charge des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle, le Ministre Mahougnon Kakpo (photo) est allé le week-end dernier rencontrer les principaux intéressés dans ce dossier pour tenir éclairée la lanterne de ces derniers sur les intentions de l’exécutif.

Selon le ministre, « il y a un acte de donation, il y a un titre foncier et il y a une inscription au foncier rural dans les registres de la commune de Comè », a déclaré le Professeur Mahougnon Kakpo. Au cours de cette séance ce samedi 30 mars sur le site de ce Lycée, le Gouvernement a noté le souci principal des donateurs ou encore des ayant droits. « Les fils et petits-fils de ceux-là qui ont posé cet acte loyal en donnant les terres qui abritent le Lycée Technique Agricole d’Akodéha ne disposent pas aujourd’hui de terre pour pouvoir exercer leurs activités agricoles », a souligné le Ministre. Du côté du représentant des propriétaires terriens, Noel Sossou, les victimes n’ont qu’une seule requête fondamentale. « La seule chose que la population exige du gouvernement aujourd’hui est le dédommagement des propriétaires terriens du Lycée afin que ceux-ci aillent s’installer ailleurs. », a-t-il lancé en doléance.

La réaction de l’exécutif à cette doléance a été immédiate. La réaction n’est pas encore une solution en elle-même mais une vraie volonté du Gouvernement à trouver une solution définitive à ce problème. En effet, le Ministre Mahougnon Kakpo a mis sur champ en place une commission au sein de laquelle se trouvent tous les acteurs sociaux, politiques et administratifs. Cette Commission aura une seule mission. Celle de proposer, en 15 jours, des pistes de solutions. « Je suis confiant avec la présence de toutes ces autorités que nous parviendrons à trouver une issue favorable pour la paix », a confié le troisième Proviseur du Lycée, Abel Talon. Il faut noter que le Lycée Technique Agricole d’Akodéha, a été créé le 31 mai 2010.

Plus que le proviseur, le Ministre des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle, le Pr Mahougnon Kakpo a très satisfait de la qualité des échanges au cours de la séance du travail sur le problème social autour du Lycée Technique Agricole d’Akodéha, à Comè dans le Mono.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.