Press "Enter" to skip to content

Fonds National de la Microfinance (FNM) : assassinat manqué de la Dg Denise Atioukpè grâce à un agent d’entretien

Au Bénin, assassiner ou nuire quelqu’un ne demande pas forcément d’avoir une arme à feu, ni une arme blanche. Recourir aux pratiques du pouvoir occulte, dont l’envoûtement, est très connu de tous. Une opération magique de cette nature, par laquelle on cherche à nuire à une personne, a tourné l’échec il y a une semaine, soit le mercredi 27 mars dernier. Ce jour là, la Directrice générale du Fonds National de la Microfinance (FNM) au Bénin, Denise Atioukpè, a été sauvée à son service, d’un crime silencieux. Alors que la Dg FNM n’était pas encore arrivée au service, un de ses collègues de service, lui avait déjà tendu un piège une fois lors qu’elle s’en venait au bureau. Le sieur Issifou Sanni Gambourigui, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a voulu subjuguer sa patronne. L’assaillant Issifou Sanni Gambourigui, est un auditeur interne à FNM. Mais l’opération d’envoutement de sa supérieure hiérarchique n’a pas été une réussite.

Les faits

Mercredi 27 mars 2019, le sieur Issifou Sanni Gambourigui, auditeur interne du FNM, est arrivé au service avant la Dg FNM, Denise Atioukpè. S’assurant que cette dernière n’était pas encore au service, le sieur Issifou Sanni Gambourigui a, de façon discrète, arrosé légèrement et superficiellement d’une poudre noire le seuil d’entrée du bureau de la Dg. Mais heureusement ou malheureusement, l’ange gardien de la Dg fut une agente d’entretien des lieux. Cette dernière dans un premier temps, a mis au propre le couloir y compris le seuil de la porte du bureau de la patronne de la maison. Ayant une passion pour son job, elle a été surprise de voir l’endroit mis au propre encore sale. Elle n’est pas allé par quatre chemins pour remettre au propre le seuil d’entrée du bureau de la Dg FNM.

Mais elle était resté très attentionnée et vigilante. Le contrôle n’excluant pas la confiance, quelques minutes après, elle fit un tour puis le même constat. Présence d’une poudre noire. Prenant conscience, l’agente de l’entretien a décidé d’informer la Secrétaire Particulière (SP) du Dg FNM. Par la suite, la police Républicaine a été informée. Après une descente sur les lieux, les faits ont été constatés. Après quelques minutes de travail, la police Républicaine a identifié l’auteur du forfait. D’après ses sources, c’est grâce aux systèmes de vidéo surveillance que l’ennemi cruel du Dg FNM a été arrêté. Mis devant l’évidence, le sieur Issifou Sanni Gambourigui est passé aux aveux.

Appréhendé, il a été mis sous mandat de dépôt le lundi 1er avril 2019. Le lendemain, soit mardi 2 avril, il est passé devant le juge des flagrants délits. Ce dernier a programmé sa prochaine audience pour le mardi 16 avril. Pendant ce temps, les avocats de la Dg FNM vont produire d’autres pièces en guise de preuves d’inculpation du sieur dans d’autres crimes qu’il aurait tenté contre leur cliente. Soit d’autres enregistrements vidéos. Pour l’heure, Issifou Sanni Gambourigui lime déjà ses dents derrière les barreaux de la prison civile de Cotonou. Si la Directrice générale du Fonds National de la Microfinance (FNM) au Bénin, Denise Atioukpè, adore un Dieu ou un Fâ, qu’elle renforce sa foi.

One Comment

  1. […] Elle a d’abord raté un assassinat à ce poste de la Directrice Générale du Fonds National de la Microfinance (FNM) par un agent de cette administration béninoise. Quelques mois après, soit ce mardi 1er octobre,  Denise Atioukpè a été limogée de la tête du Fonds National de la Microfinance (FNM). À l’annonce de ce limogeage, pour ses détracteurs, c’est aussi une mort pour la Dg FNM, notamment ceux qui en veulent à sa mort, c’était une joie. Malheureusement, ils n’auront pas manifesté cette joie pour longtemps. Car, Denise Atioukpè réapparait au Ministère des Affaires Sociales et de la Microfinance (MASM) comme Jésus à Galilée. […]

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.