Press "Enter" to skip to content

Commission Chambas 18-20 mars 2019 : « le respect des réformes électorales en cours au Bénin », demande l’ONU dans son rapport

Du 18 au 20 mars 2019, une commission de l’Organisation des Nations Unies (ONU) était au Bénin dans le cadre d’une mission de médiation en vue d’une recherche de  « deal » à la crise pré-électorale des législatives du dimanche 28 avril prochain qui secoue le pays. Cette commission a été placée sous la direction du représentant spécial du Secrétaire Général et le chef du bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (ONIWAS), Mohamed Ibn Chambas. Après la fin de cette mission, il est de bon ton qu’un rapport soit fait sur les différentes séances de travail menées dans le pays.

Eh bien, la commission Chambas a déposé son rapport à son institution, l’ONU. Ce lundi 22 avril, Jour de la Terre, à travers un communiqué de presse, l’Organisation des Nations Unies (ONU) a rendu public ce rapport. La commission Chambas mentionne dans son rapport l’attention de l’ONU aux acquis démocratiques du Bénin. Le communiqué souligne la volonté bien claire du représentant spécial du Secrétaire Général et le chef du bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (ONIWAS) de soutenir les réformes électorales en cours dans le pays.

Le respect des réformes politiques au Bénin

Mohamed Ibn Chambas a souhaité dans son rapport « l’organisation d’élections inclusives au Bénin » mais à une seule et unique condition très importante :  « dans le respect des réformes électorales en cours au Bénin ». Ce à quoi Mohamed Ibn Chambas a appelé les leaders et acteurs politiques à veiller, à accompagner et à participer à la mise en œuvre de ces réformes politiques au Bénin, tout en exprimant sa satisfaction face à la détermination de ses derniers. « Le Bénin est la vitrine de la démocratie en Afrique de l’ouest. », a-t-il reconnu.

Par ailleurs, le représentant spécial du Secrétaire Général et le chef du bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (ONIWAS) n’est pas allé par le dos de la cuillère pour inviter les acteurs politiques béninois à « avancer de manière consensuelle dans la mise en œuvre de ces réformes pour que le Bénin puisse organiser des élections législatives inclusives et apaisées, et consolider ses acquis démocratiques. » Le communiqué de l’ONU met tout le monde et les béninois en particulier d’accord sur sa disponibilité à toujours travailler avec Porto-Novo. Son souci principal, la préservation des acquis démocratiques du Bénin.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.