Press "Enter" to skip to content

99 milliards 519 millions FCFA fin mars 2019 : le gouvernement du Bénin a raison de marier douane et Bénin Control

Photo : Le Directeur général des Douanes et Droits Indirects (DGDDI) et la Directrice générale de Bénin Control

Le mercredi 17 avril dernier, le ministre béninois de l’Economie et des Finances, Romuald Wadagni, était face à la presse béninoise pour présenter le carnet de santé économique du Bénin depuis le 6 avril 2016 où le chef du gouvernement béninois, le président Patrice Talon a pris les commandes. Si d’aucuns n’ont pas compris les chiffres donnés par le jeune argentier national, eh bien dans son département ministériel, une administration sous sa tutelle frappe encore plus fort dans les chiffres. La douane béninoise réalise un taux de 100,14% des recettes en trois (03) mois. C’est-à-dire, du janvier à fin mars 2019. 99 milliards 519 millions de francs CFA. C’est l’explication de la bonne performance réalisée par l’administration douanière au premier trimestre de 2019.

Il faut dira que, ce n’est pas le ministre Romuald Wadagni qui a annoncé cette réalisation. C’est bien le Directeur général des Douanes et Droits Indirects (DGDDI), le Colonel Charles Inoussa Sacca Bocco qui a fait cette annonce la semaine écoulée. Puisque pour parler de performance, il faut être capable. Alors l’État béninois y veille. Et pour cause, courant de la semaine dernière, une conférence sur la gouvernance de l’administration douanière. C’était dans le but de renforcer les capacités des disciples de Saint Mathieu. « Engager l’administration douanière par la démarche qualité », c’était bien le thème autour duquel les travaux de cette conférence ont été déroulés. C’est donc à cette occasion que le DGDDI, le Colonel Charles Inoussa Sacca Bocco a ébahi tout le peuple béninois.

Douane et Bénin Control, la raison d’être

Les soldats de l’économie, avec à leur tête, ont obtenu un taux de 100,14% pour une mobilisation financière de 99 milliards 519 millions FCFA, fin mars 2019. À la même période l’année, la prévision était de 99 milliards 376 millions FCFA. Cette performance réalisée cette année est la raison du mariage de la douane béninoise et de la société Bénin Control. Et c’est le lieu de reconnaitre que la vision du gouvernement du Bénin et de son chef, le président Patrice Talon, est une croissance soutenue afin que l’économie béninoise s’impose. Comprenant et dans le but d’accompagner cette vision, le N°1 de l’administration douanière, a visé d’évaluer le niveau de satisfaction de la clientèle, sans qui l’on ne saurait parler de performance, en procédant à la restitution des rapports trimestriels de l’année 2019.

« Les différentes présentations permettront d’évaluer la satisfaction des opérateurs économiques notamment les importateurs, les commissionnaires en douane agréés et tous nos consommateurs », a fait savoir le Colonel Charles Inoussa Sacca Bocco. Plus loin, il développe sa vision en expliquant qu’évaluer la gouvernance de cette administration importante dans l’économie béninoise, va permettre d’améliorer « non seulement en terme de transfert de compétences managériales mais surtout le niveau de nos relations pour la performance de la direction des douanes et droits indirects », a souligné le DGDDI. Voilà une réalisation concrète qui rassure d’un avenir meilleur et radieux pour le peuple béninois grâce à la détermination et l’engagement indescriptible du premier responsable de la maison des disciples de Saint Mathieu, le Colonel Charles Inoussa Sacca Bocco.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.