Press "Enter" to skip to content

France : PSG champion et Jean-Pierre Papin déroule le tapis rouge à Kylian Mbappé qui égale sa performance de 1990

Huitième fois dont cinq consécutives, le club de la capitale française, PSG sacré champion de France de Ligue 1 ce week-end. Le Paris Saint Germain, avant d’affronter Monaco ce dimanche 21 avril, était d’ores et déjà sacré champion. Ceci grâce au coaching manqué de Lille à Toulouse. Les lillois ont tenu en échec les toulousains (0-0). Mais malgré son sacre avant match, le Paris Saint Germain a confirmé son titre de la plus belle manière. Le club de capitale française s’est imposé au Parc des Princes face à l’AS Monaco (3-1). Les 3 buts de la partie pour le PSG a été l’œuvre d’un seul homme (un gamin de 20ans), l’inévitable Kylian Mbappé. Absent dans la team quelques journées notamment à Nantes, le franco-camerounais était de retour dans le onze de départ. Le champion du monde de 20 ans, a d’ores et déjà inscrit plus de 40 buts toutes compétitions confondues cette saison dont 30 buts en championnat français de Ligue 1. Ce qui fait du numéro 7 parisien malgré son très jeune âge, le buteur français le plus prolifique depuis l’époque Jean-Pierre Papin (JPP) avec l’Olympic de Marseille (OM) en 1990, légende du football tricolore.

« JPP » déroule le tapis rouge à son successeur

Le respect est le maitre mot entre buteurs. Pour avoir inscrit un triplé face à l’AS Monaco, son club de formation, ce dimanche 21 avril 2019, Kylian Mbappé est devenu le premier buteur français à atteindre la barre des 30 buts en championnat français de Ligue 1 depuis Jean-Pierre Papin avec l’OM en 1990. D’après la presse française, notamment Parisien, Jean-Pierre Papin a déroulé le tapis rouge à Kylian Mbappé, qui a égalé sa performance de 1990 en atteignant face à Monaco la barre des 30 buts en Ligue 1, à seulement 20 ans. Il croise les doigts pour son successeur à remporter les autres titres importants dans le football. « Kylian, c’est la génération dorée. Il est arrivé au bon moment, il est champion du monde et joue dans un PSG au sommet. La prochaine étape, c’est la Ligue des champions et le Ballon d’or. Ou dans l’autre sens, mais c’est une certitude », a estimé l’ancien buteur de l’OM. Selon le Parisien, si Jean-Pierre Papin estime comme beaucoup de par le monde que Mbappé a encore une belle marge de progression, il préfère toutefois mettre en avant ses points forts et ne s’inquiète pas trop pour ses points faibles. « Moi non plus, je n’avais pas un grand jeu de tête, rappelle-t-il. Mais il faut savoir mettre le ballon qui va arriver. J’ai l’impression qu’il n’a pas eu une grande formation en la matière et il ne marque pas beaucoup du pied gauche. Mais en a-t-il vraiment besoin ? Quand tu inscris 50 buts du pied droit, ce n’est pas la peine. Il vaut mieux avoir un très, très bon pied que deux moyens. », a souligné JPP.

L’ancien meilleur buteur du championnat français de Ligue 1 parle de Kylian et de Neymar. Il voit en son successeur la vraie star de ce PSG actuel, de par son talent mais surtout sa régularité. « La véritable arme du PSG, ce n’est pas Neymar, c’est lui. On pouvait s’en douter. Même si Neymar est galactique, la vraie star du PSG, c’est Mbappé. Depuis deux ans, Neymar réalise des coups d’éclat parfois fabuleux, mais Mbappé est là tout le temps », a indiqué le Ballon d’Or 1991. JPP trouve que le retour de Edinson Cavani est un possible embouteillage à venir. « Quand on voit ce que fait Mbappé en pointe, le PSG va être confronté à un problème de riche. La question de Cavani va se poser (…) C’est difficile, parce que je suis fan de Cavani, c’est un choix très compliqué pour Tuchel, qui a deux gâchettes parmi les meilleures du monde. Il faut accepter d’en mettre une en bémol, parce que l’autre est en pleine bourre. Je n’aimerais pas avoir à gérer cela. », a déclaré le prédécesseur du meilleur buteur de l’histoire de Ligue 1 française, l’international français d’origine camerounaise, Kylian Mbappé.

La presse sportive française salue la performance du nouveau roi

La presse, surtout celle sportive ne veut pas rester en touche de la reconnaissance de performance du nouveau roi du championnat français de Ligue 1. Consultant pour Canal Plus, Pierre Ménès a tenu davantage à souligner cette performance individuelle plutôt qu’un titre acquis depuis des semaines. « Et puis en soirée, Paris s’est imposé 3-1 avec encore une équipe assez moyenne au départ. Mais évidemment, le roi du terrain a encore une fois été Mbappé, qui a inscrit ses 28e, 29e et 30e buts, face à son club formateur. Le premier est assez exceptionnel, avec un appel de balle à 37 km/h, un contrôle démoniaque à pleine vitesse et une frappe de l’extérieur du pied droit. Le deuxième était marqué du sceau de la précision et le troisième, face au but vide, était plus simple. Avec 30 buts marqués en Ligue 1, celui qui n’est encore qu’un gamin de vingt ans égale rien moins que Jean-Pierre Papin. Il est à plus de 40 buts toutes compétitions confondues cette saison et est clairement le meilleur joueur de Ligue 1, sans contestation possible. », a publié le chroniqueur sur son blog.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.