Press "Enter" to skip to content

Enseignements maternel et primaire : Salimane Karimou ouvre la 1ère session du Conseil Sectoriel pour le Dialogue Social avec un vœu ardent

Ce jeudi 2 mai, le Ministre des Enseignements Maternel et Primaire, (MEMP), Salimane Karimou, a procédé à l’ouverture des travaux de la 1ère session ordinaire du Conseil Sectoriel pour le Dialogue Social (CSDS). Cette session qui se tient à l’École Normale d’Instituteurs (ENI) d’Abomey, au centre du Bénin, compte pour cette année 2019. Du 2 au 4 mai, au cours des travaux de ladite session, les partenaires sociaux du monde éducatif vont se pencher sur sept (07) principaux points suivants :

  1. les préparatifs du CEP 2019 et les nouvelles dispositions réglementaires ;
  2. le déroulement des examens professionnels et perspectives ;
  3. le déroulement de la campagne de salubrité dans les écoles maternelles et primaires ;
  4. les nouvelles dispositions règlementaires sur la gestion de la subvention de l’État par les directeurs d’école ;
  5. la relecture des arrêtés relatifs au CAIP et au CAFCP ;
  6. l’évolution du plan de formation et enfin ;
  7. les dispositions prises pour les travaux de la commission chargée de l’élaboration des statuts particuliers des corps des personnels de l’administration scolaire en collaboration avec le MESTFP et le MESRS.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au vu de l’importance de ces points, le Ministre des Enseignements Maternel et Primaire, a mis l’accent sur « le rôle du dialogue social dont l’importance de son maintien dans la vie de l’homme et de la société n’est plus à démontrer » dans son allocution d’ouverture des travaux. À en croire le MEMP, la session d’Abomey est une occasion de développement de savoirs communs. « Au cours de cette session, les échanges permettront de comprendre les clés de succès et du dynamisme de la marche commune. La leçon à tirer du parcours du CSDS est qu’avec la volonté et la détermination, aucun obstacle n’est incontournable. », a rappelé aux partenaires sociaux, Salimane Karimou.

Amélioration des performances en français et en mathématique

Puisque la 1ère session s’ouvre à quelques semaines du déroulement du Certificat d’Etudes Primaire (CEP) session de juin 2019, et très satisfait de l’ambiance dans laquelle évolue l’année académique notamment dans le secteur de l’éducation à la base, le chef de file des ministres en charge de l’éducation au Bénin, Salimane Karimou, a prié les acteurs du monde éducatif de « redoubler d’ardeur pendant les quelques jours qui restent ». Le MEMP souhaite que cela soit maintenu jusqu’au lendemain du CEP 2019 afin que les 64,44% de taux de réussite obtenu en 2018, passent « à 75% au moins avec une amélioration des performances en français et en mathématique. », a émis Salimane Karimou.

Pour réaliser ce vœu, le ministre des Enseignements Maternel et Primaire reconnait la nécessité de son engagement. À cet effet, il a rassuré aux partenaires sociaux que le partenariat entre eux et le gouvernement du Bénin « ne souffrira d’aucune faille et se poursuivra pour le bonheur du système éducatif béninois. ». Ce qui est d’ores et déjà certains, à la fin le samedi 04 mai prochain de cette session du Conseil Sectoriel pour le Dialogue Social du Ministère des Enseignements Maternel et Primaire, un avancement en matière du dialogue social sera gagné.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.