Press "Enter" to skip to content

Crise post-électorale : Déclaration de l’ancien président béninois, Nicephore Soglo

« Cotonou, le 04 mai 2019

Béninoises, béninois,
Chers compatriotes,

Avant tout propos, nous nous inclinons avec douleur, respect et colère devant les morts et toutes les victimes de la violence et de la barbarie d’un gouvernement aux abois.

Mais le drame que connait actuellement notre nation traduit surtout l’échec de nos organes de contre-pouvoir : l’Assemblée Nationale, les autres institutions de la république mais aussi l’absence de légitimité de nos rois. Nous sommes bien loin du Botswana de notre ami Ketumilé MASSIRE.

Oh ! Combien Barack OBAMA avait-il raison quand il disait à juste titre, que l’Afrique n’avait pas besoin d’hommes forts mais d’institutions fortes. Et il pensait aux institutions de contre-pouvoir. Mais revenons maintenant aux hommes qui dirigent en ce moment le Bénin.

Un célèbre film français avait pour titre ‘’L’assassin habite au 21’’. La version béninoise s’appelle tout simplement, l’assassin habite au palais de la Marina, l’Elysée ou la Maison Blanche du Bénin.

Personne en effet, n’avait cru le Président YAYI, tant cela dépassait l’entendement, quand il accusait son successeur, le Président Patrice TALON. N’était-il pas membre du fameux triumvirat YAYI-TALON-ZINSOU qui avait succédé au Président Mathieu KEREKOU vieillissant, à la suite des crimes de sang commis au Nigéria par le fameux coupeur de route TIDJANI AMANI.

Or dans un livre au titre accrocheur : ‘’Je ne suis pas un héros’’, le juge d’instruction Angelo HOUSSOU dissèque les Affaires TALON (pages 45 à 48). Au chapitre V intitulé ‘’Faits de tentative d’empoisonnement’’, il nous apprend que l’ami de la famille Patrice TALON avait discrètement suivi la délégation présidentielle du Bénin à Bruxelles. Et que le mercredi 17 octobre 2012, il avait reçu successivement à l’Hôtel ‘’Château du Lac’’, Zoubérath KORA, la gouvernante et nièce du président (à qui il avait remis 5.000 Euros) et Ibrahim Mama Cissé, son médecin personnel. Il avait promis à l’une et à l’autre un milliard de Francs CFA, s’il l’aidait à supprimer le Président YAYI en lui administrant des médicaments destinés à lui donner la mort.

Les complices avaient pour noms Moudjaïdou Soumanou, ancien ministre de YAYI Boni et actuel ambassadeur du Bénin au Koweït, et Olivier BOCO, surnommé le Vice-président, impliqué dans le scandale de l’achat des machines agricoles par l’Etat et le vrai patron du port autonome de Cotonou. Le crime était prévu pour être exécuté dans la nuit du vendredi 19 Octobre 2012. L’opération a finalement échoué parce que Zoubérath KORA a fait des confidences à son fiancé Patrick DARWICHIAN qui a donné l’alerte. La préméditation est établie et, conclut le juge, les trois inculpés ont reconnu les faits.

Les avocats de Patrice TALON dans ces affaires, ont, comme par hasard, pour noms, le Professeur Joseph DJOGBENOU, ancien garde des sceaux et actuel Président de la cour constitutionnelle, l’actuel garde des sceaux QUENUM Sévérin. Patrice TALON est ensuite venu se jeter à mes pieds à Boulogne pour me dire qu’il avait fui le Bénin parce que sa vie était en danger. La raison : son opposition à la révision de la constitution. J’ai donc appelé au secours un ami, Jean-Marc AYRAULT, alors Premier Ministre de la France.

Depuis, Lionel ZINSOU, l’ancien Premier Ministre, m’avait mis la puce à l’oreille lors de leur débat final pendant la présidentielle. TALON, le nom est sans équivoque, n’était que l’un des descendants du directeur du fort négrier français Saint Louis de GREGOY à Ouidah. Il a donc un cœur de pierre. Il est très déterminé mais son savoir est limité et expéditif ; car il n’a pas eu beaucoup de chances dans ses études.

Son horrible profession de foi qu’il faut toujours avoir à l’esprit, nous montre que parfois des atavismes ont la vie dure. On croit rêver en l’entendant dire « Ce qui permet à un président en exercice d’être réélu, c’est sa capacité à soumettre, à avoir à sa solde tout le monde : députés, maires, élus locaux, commerçants, partis politiques. Et il conclut : c’est la manière dont personne n’est capable de lui tenir tête, d’être compétiteur contre lui. Si vous n’avez pas de compétiteur, vous avez beau être mauvais vous serez réélu » fin de citation.

Cet homme est un danger pour la nation et une honte pour la francophonie. Il tue impitoyablement et sans état d’âme. Son Dieu, c’est le veau d’or. Ce que l’actuel Pape appelle le ‘’fumier du diable’’. Et que lui nomme : retour d’ascenseur.

Les médiations de la République Fédérale du Nigéria, de la CEDEAO, des Nations Unies, de l’Union Africaine, du Forum des Ancien chefs d’Etat et de Gouvernements, de nombreuses ambassades, de toutes les composantes de la nation, du dynamisme de l’opposition ont été vaines. TALON préfère que coule à flot le sang béninois. Ses mercenaires tirent à balles réelles sur notre peuple.

Il est passible comme Omar BECHIR, de la CPI africaine. Et qui tue par l’épée, périra par l’épée.
Je vous remercie. »

Nicéphore Dieudonné SOGLO
Ancien Président de la République
Ancien Maire de la ville de Cotonou
Vice-Président du Forum des Anciens Chefs d’Etats et de Gouvernements d’Afrique,
Créé en 2006 à Maputo sous le haut patronage de Nelson Mandela

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.