Press "Enter" to skip to content

Une première pour le football européen : les finales des deux grandes Coupes mettront aux prises quatre clubs d’un même pays, l’Angleterre

Malgré que le Royaume-Uni se débat sérieusement dans l’interminable feuilleton du Brexit, l’Angleterre jubile ! Les clubs du pays de la Reine Elisabeth II dominent, ne serait-ce que pour cette saison 2018-2019, le football européen. Après les qualifications impressionnantes de Liverpool et Tottenham pour la finale de la Ligue des Champions le 1er juin prochain à Madrid, encore deux clubs de Premier League, Arsenal et Chelsea, vainqueurs face à Valence et Francfort, se sont eux aussi qualifiés très spectaculairement dans la même semaine pour la finale de la Ligue Europa qui se jouera à Bakou le 29 mai prochain. L’Angleterre marque ainsi une première historique en plaçant aux finales des deux grandes Coupes européennes quatre clubs de son championnat. Un succès indéniable pour la Premier League, d’autant plus que c’est un cinquième club différent, Manchester City, qui est en position de force pour remporter le championnat national.

L’Angleterre détrône l’Espagne et renoue avec l’histoire

L’histoire du football européen nous rappelle qu’en 1962 et 1990, l’Espagne et l’Italie avaient déjà placé quatre clubs de leur championnat en finales. Mais il y avait alors trois Coupes d’Europe à cette époque là, C1, C2 et C3. Donc six finalistes. Cette saison 2018-2019, l’Angleterre, avec ces deux finales, porte un coup d’arrêt à des années de domination espagnole sur ces Coupes européennes. Depuis bientôt deux décennies, soit 2000, 11 finales de Ligue des Champions ont vu au moins une équipe de Liga (championnat espagnol). Ce sont d’ailleurs les clubs de Liga qui ont remporté les cinq dernières finales de la Ligue des Champions avec quatre fois le Real Madrid et une fois le FC Barcelone. Idem en finale de la Ligue Europa. Là également le championnat espagnol a placé au moins un club lors de 10 finales sur les 19 dernières.

De son côté, Arsenal, deux fois finaliste et vainqueur de la C3 en 1970, jouera sa troisième finale de la « petite » Coupe d’Europe, près de deux décennies après une défaite contre Galatasaray en 2000. En ce concerne l’entraîneur des « Gunners », le technicien espagnol va connaître dans sa carrière, sa quatrième finale de la Ligue Europa. Triple vainqueur avec Séville de 2014 à 2016, Unai Emery, est en chemin pour réussir le coach de quatre à Bakou. Ceci faisant, il décrocherait au passage un ticket pour la saison à venir de la Ligue des Champions. Si ce rêve se réalisait pour l’espagnol, il deviendrait ainsi le coach européen inatteignable via le Championnat d’Angleterre.

Notons pour finir, deux héros ce jeudi 9 mai. D’abord, Eden Hazard qui a débloqué la situation en début de match pour les Blues avant d’inscrire le dernier tir au but. Puis, le gardien de Chelsea, Kepa, qui a été très excellent durant la séance des tirs au but et qui a été capable d’arrêter deux tentatives des joueurs du club allemand, Francfort, à Stamford Bridge.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.