Press "Enter" to skip to content

La presse béninoise est en deuil : Abel Hodomihou est mort

Dieu a donné, Dieu a repris dit-on. Mais il est bien difficile d’accepter si facilement cela et de vivre avec l’absence d’un cher, proche, frère et ami. Les professionnels de la presse béninoise, notamment ceux de la plume et du papier, avec à côté des graphistes et imprimeurs, sont en deuil. Ces derniers pleurent depuis ce samedi 11 mai, la mort de leur confrère, frère, collaborateur et ami, Abel Hodomihou.

Mort des suites d’une maladie, le désormais feu confrère était précédemment le Directeur de la publication du journal quotidien Caribou au Bénin. La cinquantaine environ, Abel Hodomihou est parti en laissant derrière lui, femme et enfants sans oublier les proches et amis, collaborateurs et employés. Connu pour sa plume au caractère taquin en français facile et qui rime parfois avec le langage traditionnel, le feu Abel Hodomihou est parti pour un repos éternel.

En attendant le programme de ses obsèques, tout le personnel du Groupe de presse DIFFÉRENCE, de la rédaction de differenceinfobenin.com et en mon nom propre, Bienvenu Djissa, Journaliste, Fondateur et Directeur Général du Groupe, présentent par mon écrit, toute la compassion à la famille de l’illustre disparu et à la presse béninoise.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.