Press "Enter" to skip to content

Palais des Gouverneurs : les 8 moteurs de la machine parlementaire conduite par le président Col. Louis Gbèhounou Vlavonou

(Photo : Le nouveau bureau de l’Assemblée nationale du Bénin, 8ème législature, fraichement installé)

Vendredi 17 mai 2019 est une date historique pour le fils d’Ifangni, Louis Gbèhounou Vlavonou. Ce vendredi, le Colonel des Douanes à la retraite est le nouveau président de l’Assemblée nationale du Bénin. Son nom est ainsi inscrit dans le registre des annales de l’histoire du Palais des Gouverneurs à Porto-Novo et du Bénin. C’est la deuxième personnalité influente du pays. Pour conduire la plus grande et haute machine politique du Bénin à bon port, le président Col. Louis Gbèhounou Vlavonou dote la machine parlementaire de huit (08) moteurs. C’est bien le constat que la rédaction de differenceinfobenin.com du Groupe de presse DIFFÉRENCE a pu faire ce vendredi où le président de l’Assemblée nationale prononçait son premier discours.

Les 8 moteurs de la machine parlementaire

Du haut du perchoir du parlement béninois, le président a laissé ouï (i) Loi . C’est le premier moteur. « Nos délibérations doivent nous rendre témoignage à travers des lois de bonne facture ». Et cela est important, car le peuple béninois du 21ème siècle a besoin des lois souples qui doivent permettre à la mise en exécution du plan d’action du gouvernement. En cela, le président de l’Assemblée nationale place le deuxième moteur : (ii) contrôle . « (…) Un contrôle régulier de l’action gouvernementale », signe et persiste Col Louis Gbèhounou Vlavonou. Vu le contexte politique actuel du Bénin, l’homme d’Ifangni a jugé bon les troisième et quatrième moteur qui sont bien indispensables : (iii) proximité et (iv) assurance . « Une proximité avec notre base est aussi un gage de respect à ce peuple qui a besoin d’être rassuré. », a affirmé sans ambages le N°1 des parlementaires 8ème législature.

Le cinquième moteur de la machine parlementaire est bien : (v) patriotique . Le deuxième homme fort du Bénin, dans son ambition pour le pays, a voulu se servir de ce moteur. « Je voudrais vous inviter maintenant à nous tourner vers l’avenir dans un esprit patriotique ». « (…) En vue de la construction de la cohésion sociale et de l’unité nationale de notre pays. », ainsi a-t-il placé immédiatement le sixième et le septième moteur à savoir (vi) cohésion sociale et (vii) unité nationale . Aux côtés de ces 7 moteurs, qui ne sont pas encore suffisants pour la bonne marche de l’appareil politique béninois, à en croire le président de l’Assemblée nationale, il urge le huitième moteur : (viii) peuple souverain. « Ensemble, faisons de notre parlement, celui de la huitième législature, une assemblée au service de notre peuple souverain. », a mis à l’esprit de chacun des 83 députés, y compris lui-même bien évidemment, le président Col Louis Gbèhounou Vlavonou. Car, pour tout représentant du peuple, tout démocrate épris de paix et de développement, il faut effectivement avoir à l’esprit cela dans le travail à accomplir durant les quatre prochaines années.

Retrouvez ci-après l’intégralité du discours du nouveau président de l’Assemblée nationale après son élection.

Integralite-discours-8e-PAN-Benin

 

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.