Press "Enter" to skip to content

RDC : Félix Tshisekedi nomme le Premier ministre cette semaine

(Photo : Le Président Félix Tshisekedi lors d’un déjeuner diplomatique avec les ambassadeurs européens – Source : Présidence de la République démocratique du Congo)

Bruxelles sera satisfait cette semaine, puisque la Belgique n’attendait que la nomination du chef du gouvernement de la République Démocratique du Congo pour rétablir totalement ses relations avec le pays. En effet, le nom du Premier ministre rd-congolais est déjà sur le bureau du chef de l’État. Ce week-end, à l’occasion d’un déjeuner avec les ambassadeurs de l’Union européenne et du Canada, le président rd-congolais Félix Tshisekedi l’a fait savoir. Le nom du Premier ministre rd-congolais sera connu dès cette semaine. « Nous avons la fumée blanche ! », a lancé Félix Tshisekedi au cours du déjeuner qui a eu pour cadre la Cité de l’Union Africaine à Kinshasa.

Le président de la République a rappelé également les principaux axes de son programme. Il a brossé les acquis de sa gouvernance depuis qu’il est aux affaires. Il a particulièrement parlé de la décrispation du climat politique et des chantiers en cours, selon le porte-parole du chef de l’État rd-congolais, Kasongo Mwema Yamba Y’amba. Au cours de ce déjeuner que Félix Tshisekedi a offert aux ambassadeurs de l’Union européenne et du Canada, il a profité de l’occasion pour souhaiter que les relations de son pays avec l’UE s’améliorent davantage. Le successeur de Joseph Kabila a également éclairci la lanterne des représentants diplomatiques sur plusieurs sujets.

Sur sa page Twitter, le porte-parole du chef de l’État rd-congolais, a été un peu plus clair.

« Le futur Premier ministre sera un homme du consensus », a soutenu un cadre du PPRD. Ce dernier a affirmé que le choix du chef du gouvernement de la RDC sera « une démarche d’alliance et de coalition ». Une sorte de compatibilité entre l’actuel président et son prédécesseur. C’est-à-dire entre CACH, le parti au pouvoir, et le FCC de l’ex-chef chef de l’État Joseph Kabila, qui faut-il le rappeler, revendique la majorité au Parlement rd-congolais. À cet effet, les discussions sont en cours afin de répartir des postes dans un gouvernement qui se veut être de « coalition ».

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.