Press "Enter" to skip to content

Bonou : la coopération entre le Bénin et le Japon avec l’appui du PNUD sauve les riziculteurs 

(Photo : Le Chef Service Technique de la Mairie de Bonou, Gérard Nonhoheflin – Source : PNUD Bénin)

L’autonomisation alimentaire est le principal souci du gouvernement du Bénin résumé dans les pôles agricoles contenus dans le Programme d’Action du Gouvernement (PAG). Cette politique de développement est bien soutenue par d’autres nations développées à travers les relations avec le Bénin.

Dans la deuxième plus grande vallée du monde, la commune de Bonou vient de bénéficier des retombées de ces relations. Dans cette commune du département de l’Ouémé, considérée comme la commune la plus pauvre du Bénin, les « pertes post-récoltes, faute de matériels de transformation, découragent les producteurs. Grâce au partenariat Bénin-Japon-PNUD, une décortiqueuse d’une capacité d’au moins une tonne par heure, est installée pour les riziculteurs de Bonou. Elle fonctionnera bientôt avec de l’énergie solaire », a annoncé le bureau du PNUD au Bénin.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sur la page Twitter du PNUD-Bénin, qui a appuyé cette relation Bénin-Japonaise on peut lire la déclaration du Chef Service Technique (CST) de la Mairie de Bonou, Gérard Nonhoheflin à ce propos.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.