Press "Enter" to skip to content

Palais des Gouverneurs : le président Col Louis Gbèhounou a reçu en audience deux fortes délégations

(Photo : Le président Col Louis Gbèhounou Vlavonou reçoit le député ivoirien Yéo Fozié – Source : Assemblée nationale du Bénin)

Ce mercredi 29 mai, le président de l’Assemblée nationale, Col Louis Gbèhounou Vlavonou a reçu le matin dans son cabinet au Palais des Gouverneurs à Porto-Novo dans un premier temps, une délégation conduite par le président de la Commission de défense et de Sécurité de l’Assemblée nationale de la Côte d’Ivoire, l’He Yéo Fozié. Le député ivoirien était accompagné pour la circonstance d’un membre de l’organisation internationale Konrad Adenauer. Sa venue à Porto-Novo s’inscrit dans le cadre de l’organisation fin juin prochain dans son pays, la Côte-d’Ivoire, de la conférence régionale des Commissions de défense et de Sécurité d’Afrique de l’ouest, du centre et du Sahel. À cet effet, le parlementaire ivoirien a entamé une tournée sous-régionale. Reconnaissant que c’est à Cotonou au Bénin qu’est né la Commission de défense et de Sécurité d’Afrique de l’ouest, du centre et du Sahel, l’He Yéo Fozié a jugé bon démarrer sa tournée par le Bénin en allant recevoir l’onction du N°1 des parlementaires béninois.

Au cours de l’ audience, les échanges ont porté sur un objet principal qui est la mutualisation des compétences et des expériences parlementaires dans le domaine de la sécurité. Ceci dans le but de faire des propositions correctes et efficaces aux gouvernements afin de faire face à l’insécurité grandissante occasionnée par les groupes djihadistes. Sur ce point qui tient à cœur au deuxième homme fort du Bénin, Col Louis Gbèhounou Vlavonou, le Parlement béninois se dit prêt à soutenir la conférence des Commissions parlementaires de défense de la sous-région. Les attentes du président de la Commissions de défense et de Sécurité de l’Assemblée nationale de la Côte d’Ivoire sont visiblement comblées à la sortie de l’audience. L’He Yéo Fozié n’est pas allé par quatre chemins pour dire combien le chef du législatif béninois est déterminé à contribuer à la réussite de l’organisation de la conférence à Abidjan.

Le président Col Louis Gbèhounou Vlavonou reçoit le patriarche Urbain Karim da Silva

Les sages et notables de la ville de Porto-Novo aussi

Après la délégation du président de la Commission de défense et de Sécurité de l’Assemblée nationale de la Côte d’Ivoire, le deuxième homme fort du Bénin a reçu en audience, une délégation béninoise. Ce même mercredi, le Haut Conseil des Sages et Notables de la ville de Porto-Novo est allé au Cabinet du président Col Louis Gbèhounou Vlavonou pour deux objectifs.

  1. Primo, présenter ses félicitations à l’autorité après sa brillante élection à la présidence de l’Assemblée nationale ;
  2. Secondo, intercéder auprès du Tout-Puissant Dieu pour sa protection et son assistance au nouveau président du Parlement béninois tout au long de son mandat.

À en croire le président du Haut Conseil des Sages et Notables de la ville de Porto-Novo, Urbain Karim da Silva, « c’est une première de l’histoire de voir un fils de Porto-Novo à la tête de la Présidence de l’Assemblée nationale ». Pour cette raison, il appelle tous les fils et filles de la ville capitale à rester comme un seul homme derrière le locataire du Palais des Gouverneurs. « Toute la population de Porto-Novo doit s’en réjouir donc et rester unis derrière lui pour la réussite de sa mission », a déclaré le premier des sages et notables de Porto-Novo.

Des dires d’Urbain Karim da Silva, l’élection du président Col Louis Gbèhounou Vlavonou en tant chef du législatif béninois est la preuve que Porto-Novo a retrouvé ses ailes. « Depuis l’échec de Kèkè, Porto-Novo n’a plus jamais eu cette chance. En 2019, nous avons poussé des ailes pour enfin voler grâce l’élection d’un digne fils de Porto-Novo à la tête de l’Assemblée nationale et nous ferons tout pour le porter haut », a laissé entendre en conclusion le patriarche à la fin de l’audience avec la deuxième personnalité de l’Etat béninois au Palais des Gouverneurs à Porto-Novo. Il est donc clair que la ville capitale aux trois noms, Hôgbonou – Ajase – Porto-Novo, est fière de son fils et prête à le soutenir pour son propre bonheur en premier et ensuite pour le Bénin tout entier.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.