Press "Enter" to skip to content

CAN Égypte 2019 : probable dernière compétition pour ces internationaux Écureuils du Bénin

(Photo : Le capitaine des Écureuils du Bénin, Stéphane Sèssègnon)

Dans exactement 20 jours 4 heures et 50 minutes, les Écureuils feront hisser dans le ciel des Pharaons, le drapeau tricolore vert-jaune-rouge du Bénin. Les Écureuils sont en effet à leur deuxième phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football et la première à 24 équipes participantes de l’histoire. Cette 32ème édition qui débute le 21 juin prochain en Égypte devrait probablement être la dernière pour certains Écureuils du Bénin. Le premier d’entre eux est le capitaine du « Onze National », Stéphane Sèssègnon.

L’international béninois qui ne jouera pas le premier match des Écureuils du Bénin contre les Black Stars du Ghana le 25 juin prochain, fête ce 1er juin son anniversaire. Né le 1er juin 1984 à Allahe au Bénin, Stéphane Sèssègnon a donc 35 ans ce samedi. Outre le capitaine des Écureuils du Bénin et ancien milieu de terrain du Paris Saint-Germain (PSG), d’autres Écureuils pourraient prendre leur retraite du retour de la CAN Égypte 2019.

On retrouve sur cette liste des internationaux béninois, l’attaquant des Écureuils, Mickaël Poté né le 24 septembre 1984 à Lyon en France, il aura 35 ans en septembre. Puis, le gardien des Écureuils, Fabien Farnolle né le 5 Février 1985 à Bordeaux en France. Il a déjà 34 ans. Vient ensuite le défenseur des Écureuils, Salomon Junior né le 8 avril 1986 à Abomey. Il a déjà 33 ans. Et enfin l’expérimenté de la défense des Écureuils du Bénin, Khaled Adénon qui aura 34 ans le mois prochain, puisqu’il est né le 28 juillet 1985 à Allahe au Bénin.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.