Press "Enter" to skip to content

Ligue des champions Africaine : l’Espérance Tunis et le Wydad Casablanca vont rejouer la finale retour sur un terrain neutre

Quelques minutes après la finale retour de la Ligue des champions africaine qui s’était terminée vendredi 31 mai dernier, dans une énorme confusion, la Confédération Africaine de Football (CAF) annonçait dans un communiqué que son président, le Malgache Ahmad Ahmad, avait décidé, « suite aux événements et l’arrêt du match, de convoquer un comité exécutif d’urgence le 4 juin pour débattre des issues réglementaires à réserver à cette rencontre ». Eh bien, l’issue vient de tomber. La finale retour de la Ligue des champions africaine entre les deux clubs maghrébins, l’Espérance Tunis et le Wydad Casablanca sera donc rejouée. Mais cette fois-ci, ni à Tunis ni à Rabat. Ce sera sur un terrain neutre. Les tunisiens ne sont pas restés sans réaction à cette décision de la CAF. L’Espérance de Tunis a annoncé sur Twitter sa volonté de saisir le Tribunal Arbitral du Sport (TAS), face à une décision jugée « irrecevable ».

Le match aller de la finale s’était déroulée dans presque les mêmes ambiances où elle avait déjà été marquée par la confusion, et un sentiment d’injustice pour les marocains de Wydad. En réponse, l’arbitre égyptien Gehad Grisha avait d’ailleurs écopé d’une suspension de six mois d’activité sportive par la CAF pour « performance faible ». Il faut rappeler que la finale retour disputée vendredi, et remporté par l’Espérance Tunis (1-0) après le nul du match aller (1-1), a été marquée par une énorme confusion et des scènes de violences.

Après l’ouverture du score de Mohamed Youcef Belaïli pour l’Espérance à la 42ème minute de jeu, les marocains de Wydad ont égalisé par la réalisation de Walid El Karti à la 60ème. Mais ce but a été invalidé par l’arbitre, visiblement pour hors-jeu. Les marocains ont donc réclamé la vérification par la VAR. Cette dernière était en panne. Fâchés, les joueurs de Wydad ont décidé de quitter la pelouse. Quelques échauffourées suivi de jets de bouteilles d’eau sur la pelouse, ont amené les forces de l’ordre à intervenir et à ramener le calme. Ce qui a laissé place à une longue discussion, avec d’interminables palabres sur le terrain entre des officiels de CAF en présence du président Ahmad Ahmad, et des membres des staffs ainsi que des deux équipes maghrébines. Finalement le match n’a plus été repris. D’où le sacre des tunisiens de l’Espérance. Du côté de la CAF, cette décision est « le respect du règlement », selon le Conseiller du président de la CAF.

Lire ci-dessous le communiqué de la CAF à ce sujet.

Communique-match-retour-Ligue-Champions-CAF

 

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.