Press "Enter" to skip to content

1ère édition du concours « Les talents de la 19ème » : le ministre Dona Jean-Claude Houssou tient parole face aux jeunes d’Adjarra, des Aguégués, de Porto-Novo et de Sèmè-Podji 

(Photo : Les participants de la finale de 1ère édition du concours « Les talents de la 19ème »)


Il l’a dit et l’a fait. Et comme on le dit à Porto-Novo chez les Ayinonvi, « celui qui a appris le départ, apprend le retour ». Puisque nous l’avons publié, nous y reviendrons. Lancé le 25 mars dernier, la première édition du concours « Les talents de la 19ème », une initiative originale du ministre béninois de l’énergie, Dona Jean-Claude Houssou, pour les meilleures idées de chaque commune de la 19ème Circonscription électorale du Bénin, à travers un accompagnement technique et financier, a témoigné de la sincérité du fils de Zêvoun, dans le troisième arrondissement de Porto-Novo. Le samedi 25 mai dernier, la Maison Internationale de la Culture (MIC) de Porto-Novo a vibré au rythme des jeunes talentueux de la 19ème Circonscription électorale du Bénin.

Devant une forte délégation des membres du gouvernement béninois, des cadres du Ministère de l’énergie ainsi que des parents, alliés et amis, le nom du premier gagnant de la première édition de ce concours a été connu. C’est le président du jury, le ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération, Aurélien Agbénonci, qui a usé de toute sa diplomatie pour dévoiler le nom du jeune choisi comme le plus talentueux de la 19ème Circonscription électorale du Bénin. Ceci après plusieurs heures d’une finale de rude concurrence. Mouhaemine Adéchokan est le désormais ambassadeur de la jeunesse d’Adjarra, des Aguégués, de Porto-Novo et de Sèmè-Podji. À lui est donc revenu naturellement, le premier prix de la première édition du concours entrepreneurial « Les talents de la 19ème ». Avec son projet de fabrication de meubles modernes, Mouhaemine Adéchokan a su gagner la confiance des ministres Aurélien Agbénonci, Aurélie Adam Soulé, le Dg Sobébra Sébastien Yves Ménager et enfin du président de l’Ong Be the best, Ninon Ahouandjinon, constituant le jury.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 Le ministre Dona Jean-Claude Houssou conseille les récipiendaires

Ce samedi, d’autres jeunes qui ont marqué à la culotte Mouhaemine Adéchokan ont été également talentueux aux yeux du jury. À cet effet, on retrouve René Fadonougbo à la deuxième place. Agé de 21 ans, il projette d’ériger à Porto-Novo, capitale du Bénin, un centre de valorisation de la jacinthe d’eau par la production des briquettes de charbon. Cet effort aura un impact sur le changement climatique en réduisant les menaces liées à l’environnement, surtout les plantes aquatiques que les jacinthes d’eau constituent. Après lui, vient Abdel Fèmi Tankpinou, qui ne s’est pas plaint de sa troisième place. À son niveau, il a un projet dénommé « BenZem ». À travers ce projet, il compte résoudre les problèmes de mobilité dans la ville aux trois noms Hôgbonou – Ajase – Porto-Novo, capitale du Bénin. Le projet consiste à mettre en place une flotte de cinq cents taxis-motos modernes fonctionnant à base d’énergie électrique ou solaire.

Vu que seuls les hommes qui raflé les trois places du podium, le ministre Dona Jean-Claude Houssou étant engagé aux côtés du chef de l’État béninois Patrice Talon, pour la promotion du genre au niveau des instances de prise de décisions, eh bien un prix a été décerné à une femme. Syndrome d’encouragement à la gent féminine. C’est Simone Mahoussi Assoclé, native de Sèmè-Podji, qui a eu le privilège de prendre cette récompense. Tout comme les hommes, elle aussi ambitionne un projet. Ce projet parle de la production et la commercialisation de poisson fumée pré-assaisonné en semi-conserve (emballages biodégradables). Très heureux et satisfait de la réussite de cette première édition du concours « Les talents de la 19ème », l’initiateur, le ministre Dona Jean-Claude Houssou, a promis ne pas s’arrêter à cette édition et a exprimé sa volonté de rééditer l’exploit. À l’en croire, la première édition n’est qu’un acte 1 qui vient de donner le début d’une nouvelle aventure pour l’auto-entrepreneuriat des jeunes. Et ceci sortira de la 19ème Circonscription électorale pour toucher toutes les 23 restantes du Bénin.

Considéré comme un mentor par la jeunesse béninoise, le ministre Dona Jean-Claude Houssou n’est pas allé par quatre chemins pour prodiguer de sages conseils aux premiers gagnants de cette première édition et aussi à l’endroit de tous ceux qui ont pris part à ce concours très ambitieux. « Je veux que les récipiendaires ne se réfugient jamais dans l’impossible, car le champ des possibles est incommensurable dans notre univers. Vous devez vous battre et vous battre encore pour surmonter les difficultés. Et sachez qu’au bout, il y aura la victoire, la victoire que vous méritez. Grâce à vous, nous allons démultiplier des initiatives de ce type et montrer à nos frères et sœurs, à nos enfants qu’il n’y a pas que l’administration dans notre pays. Les projets entrepreneuriaux doivent être le commun de notre jeunesse », a signé et persisté le N°1 de l’indépendance énergétique du Bénin. Il faut souligner que la première édition du concours « Les talents de la 19ème » a été soutenu par le Groupe OFMAS et d’autres comme CPDD Vivre Mieux.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.