Press "Enter" to skip to content

CAF : le président, Ahmad Ahmad arrêté puis relâché à Paris à 15 jours du début de la CAN Égypte 2019

(Photo : Ahmad Ahmad, Président de la Confédération Africaine de Football (CAF) – Source : FIFA)


Le président de la Confédération Africaine de Football (CAF), le malgache Ahmad Ahmad, a été arrêté à Paris, selon plusieurs sources de la presse internationale. À en croire la presse française, le patron de l’instance du sport roi sur le continent, a été arrêté tôt le matin ce jeudi 6 juin, alors que le président de la CAF se rendait au congrès de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) qui se déroulait dans un hôtel de la capitale française, Paris.

C’est au cours de ce congrès que l’actuel président de la FIFA, Gianni Infantino, a été reconduit à la tête de l’instance mondiale du football. D’après plusieurs médias, le président de la CAF a été arrêté pour être écouté par les services de l’Office Central de Lutte contre la Corruption et les Infractions Financières et Fiscales (OCLIF) à Paris. Le malgache Ahmad Ahmad serait impliqué dans une affaire de corruption présumée. Cette affaire fait allusion à la rupture unilatéralement par la CAF du contrat qui lie l’instance du football africain et l’équipementier allemand Puma. Ce contrat qui associait la société Technical Steel, aurait occasionné un surcoût et qui aurait atteint 830 000 dollars, soit un montant de 739 000 euros.

Le président de la CAF, avait rejeté totalement mi-avril dernier cette accusation. « Toutes les décisions ont été prises de manière collégiale et de façon transparente. », avait assuré le malgache Ahmad Ahmad. Une affaire judiciaire qui embarrasse le N°1 de l’institution chargée d’organiser la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football sur le continent, dont la 32ème édition débute dans 15 jours en Égypte. C’est la plus grande compétition du continent et cette fois-ci, plus grande car, 24 équipes nationales participent à cette prochaine phase finale.


MISE À JOUR

D’après les dernières informations, Ahmad Ahmad vient d’être relâché par les autorités judiciaires françaises en fin de soirée dans la capitale française. Aucune charge ne serait retenue contre lui.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.