Press "Enter" to skip to content

Banque Mondiale : 100 millions de dollars en appui au gouvernement du Bénin dans sa lutte contre l’inondation à Cotonou

(Photo : Katrina Sharkey, Représentante Résidente de la Banque Mondiale au Bénin lors de la signature d’un accord de financement en juin 2018 – Source : Présidence du Bénin)


À chaque saison pluvieuse au Bénin, la ville de Cotonou, capitale économique du pays est sous l’eau. En effet, Cotonou est sur le littoral avec de nombreuses zones marécageuses. Donc la ville phare du Bénin est située en dessous du niveau de la mer. Vu que c’est devenu une tradition au Bénin que la ville de Cotonou ploie sous le poids de l’inondation à chaque saison de pluie, le gouvernement actuel dès son avènement a, à travers son Programme d’Action du Gouvernement (PAG), projeté résoudre ce fléau qui touche également d’autres villes ou capitales de l’Afrique subsaharienne.

Sachant que les gouvernements se succèdent mais ne se ressemblent pas, le projet du gouvernement que dirige le président béninois, Patrice Talon dans la lutte contre l’inondation à Cotonou, a mis en confiance les Partenaires Techniques et Financiers (PTF). En témoigne, la Banque Mondiale qui vient de mettre à disposition du gouvernement du Bénin pour l’accompagner à concrétiser ce rêve des béninois, notamment des Cotonois, une bagatelle somme de cent (100) millions de dollars, soit environ soixante (60) milliards de francs CFA.

La Représentante Résidente au Bénin de la Banque Mondiale, a expliqué l’objectif de cet important appui au gouvernement béninois. « Les inondations sont un fléau récurrent à Cotonou, et elle causent des dommages importants à la population. Ce projet vient renforcer les actions entreprises par la Banque Mondiale pour limiter les problèmes causés par les eaux pluviales dans cette ville. », a précisé Katrina Sharkey. Il faut souligner que ce financement permettra non seulement la poursuite du Projet d’Aménagement Urbain et d’Appui à la Décentralisation (PAURAD), mais et surtout la construction de 28,07 km de collecteurs et de 7,27 km de matelas-gablons pour protéger les berges, ainsi que la remise en état de trois (03) bassins de rétention d’un volume total de stockage de 431 698 m³. Il est à relever que ce financement de la Banque Mondiale est la preuve une fois de plus du renouvellement de la confiance du bailleur au gouvernement béninois et à son chef, le président Patrice Talon.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.