Press "Enter" to skip to content

13ème édition « African Banker Awards » : le meilleur ministre des finances au plan continental est le béninois Romuald Wadagni

(Photo : Romuald Wadagni, Ministre béninois de l’économie et des finances – Source : Présidence du Bénin)


Le fruit ne tombe jamais loin de l’arbre. Ce qu’il sait faire, le suit. Pour son engagement à mener à bon port les réformes engagées, notamment celles macroéconomiques, par le gouvernement du Bénin et son chef, le président Patrice Talon, et seulement en trois ans, les résultats parlent de ce qui n’a jamais été fait en plus d’un demi siècle dans la vie économique du Bénin. À Malabo en Guinée équatoriale ce mardi 11 juin, le ministre béninois de l’économie et des finances, Romuald Wadagni, a été primé comme étant le meilleur ministre des finances de l’Afrique lors de la 13ème édition de l’ « African Banker Awards ».

Le trophée « African Banker Awards » récompense les ministres africains des finances qui ont réussi dans leur pays (membres de la BAD), à mener à bien des réformes macroéconomiques. Et à ce titre, il n’est plus à démontrer que le jeune argentier béninois figure bien à la première loge parmi ces derniers. Le quarantenaire Romuald Wadagni vient d’être reconnu « The African Banker Awards 2019 » pour ses efforts dans l’amélioration des performances de la croissance dans son pays, le Bénin, grâce à son habileté et sa dextérité à créer les conditions favorables aux investissements attractifs qui rassurent désormais les Partenaires Techniques et Financiers (PTF).

Le fruit des courageuses réformes macroéconomiques

Promu par la Banque Africaine de Développement (BAD), « The African Banker Awards 2019 », réunit les professionnels des finances de tous les pays membres de la BAD. Il faut souligner que c’est l’évènement le plus prestigieux du continent. Il est destiné aux finances, à l’économie et au secteur de la Banque. Pour avoir décerné ce trophée encore au ministre béninois de l’économie et des finances, après les précédentes que Romuald Wadagni a déjà reçues, et de son titre du président du Conseil des Ministres de l’économie et des finances de l’Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA), c’est d’emblée la confirmation de l’assurance que le carnet de santé économique du Bénin est au point et désormais dans un cercle vertueux.

Toute preuve qui doit requinquer le gouvernement dirigé par Patrice Talon de maintenir le cap des réformes engagées pour le bonheur du peuple béninois, de la génération actuelle et surtout celle du futur. Le gouvernement et le chef de l’État doivent compter sur la maestria du jeune argentier national, Romuald Wadagni sur les réformes macroéconomiques. Le peuple béninois doit être fier de son génie.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.