Press "Enter" to skip to content

OIF : la programmation pour la période 2019-2022 s’approprie à Cotonou

(Photo : Lancement de l’atelier d’appropriation de la programmation de l’organisation pour la période 2019-2022 à Cotonou au Bénin)


Les acteurs de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) du terrain sont au Bénin. Ils sont dans la capitale économique du pays pour s’approprier la programmation de l’organisation pour la période 2019-2022. L’atelier qui réunit à Azalaï hôtel de la Plage de Cotonou les 12 et 13 juin, les Secrétaires généraux ; Responsables des Commissions Nationales de la Francophonie (CNF) des douze (12) pays sur les 13 de l’Afrique de l’Ouest, membres du Réseaux des Structures et Institutions en charge de la Francophonie en Afrique de l’Ouest (RESIFAO) intervient dans un contexte significatif non seulement pour l’Organisation mais et aussi pour l’Afrique de l’Ouest.

« L’exercice d’appropriation de la programmation attendu des participants donnera l’occasion à chacune des commissions nationales (…), de mettre en perspective et en cohérence les initiatives et la feuille de route de la Secrétaire générale de la Francophonie avec les priorités nationales. », a indiqué le Directeur-Représentant régional pour l’Afrique de l’Ouest de l’OIF, le béninois Éric Adja. Il faut rappeler que cette programmation couvre quatre (04) ans, soit de 2019 à 2022. Son contour a été dessiné à Lomé au Togo, où est basé le Bureau Régional de l’Afrique de l’Ouest (BRAO) pour l’OIF, en 2018 par ces mêmes acteurs présents à Cotonou ainsi que des autres acteurs du même aires géographiques de la Francophonie.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour le gouvernement du Bénin, c’est le lieu de rendre un hommage mérité aux acteurs de cette Organisation pour plusieurs raisons. « Je tiens à vous rendre hommage pour tout le travail de préparation des dossiers des grandes instances de la Francophonie (le Conseil Permanent de la Francophonie, Conférence ministérielle de la Francophonie, Sommet, etc.), d’organisation des grands événements de la Francophonie, notamment la Journée internationale de la Francophonie, et surtout de la facilitation de la circulation de l’information entre l’OIF, les départements ministériels, les institutions de la République et les Organisations de la société civile. », a mentionné le ministre béninois des Affaires Étrangères et de la Coopération, Aurélien Agbénonci dans son discours lu par le Secrétaire général du MAEC, l’Ambassadeur Hervé D. Djokpé.

Il faut préciser que la programmation 2019-2022 de l’OIF vise à se rapprocher des vrais besoins vitaux des populations de l’espace Francophones. Une photo de famille a sanctionnée la fin de la cérémonie d’ouverture présidée par le SG MAEC, représentant le MAEC.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.