Press "Enter" to skip to content

1er et 02 mai 2019 : le procureur Mario Mètonou déclare que l’ex-chef de l’État Boni Yayi est personnellement impliqué dans les violences de Cadjèhoun

(Photo : Mario Mètonou, Procureur de la République près le Tribunal de Première Instance (TPI) de première classe de Cotonou)


La lumière sur les violences de la crise post-électorale qui ont éclaté à Cotonou, plus précisément à Cadjèhoun, un quartier où se trouve la résidence de l’ex-chef de l’État, Boni Yayi, les 1er et 02 mai dernier, continue de jaillir. Ce mardi 18 juin, à l’occasion d’un point de presse auquel les professionnels des médias ont été conviés au ministère de la justice, à la Tour Administrative, à Cotonou, le Procureur de la République près le Tribunal de Première Instance (TPI) de première classe de Cotonou, a donné de la voix.

Mario Mètonou a fait des clarifications sur les événements inédits des 1er et 02 mai dernier à Cotonou qui ont entaché l’image du Bénin. Ceci suite à un Fake News sur l’arrestation de l’ex-chef de l’État, Boni Yayi à son domicile de Cadjèhoun. À son point de presse, beaucoup de choses ont été entendues et notées. Entre autres, l’implication personnelle de celui qui a dirigé le Bénin durant dix (10) ans dans les événements des 1er et 02 mai 2019. Nous vous proposons de lire ici l’intégralité de la déclaration du Procureur de la République près du TPI de la première classe de Cotonou, ce mardi 18 juin dont la rédaction www.differenceinfobenin.com du Groupe de presse DIFFÉRENCE a pu avoir une copie.

Declaration-Procureur-Republique-TPI-Yayi-Boni

 

One Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.