Press "Enter" to skip to content

CRIET : 120 mois de prison et 5 millions FCFA pour David Babalola dans l’affaire de fausse quittance d’impôts à la SONEB

(Photo : David Babalola, ancien directeur général de la Société Nationale des Eaux du Bénin)


Programmé pour être délibéré ce lundi 24 juin, le verdict de la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (CRIET) est tombé dans l’affaire de fausse quittance d’impôts à la Société Nationale des Eaux du Bénin (SONEB) à Porto-Novo. Cette affaire implique l’ex-directeur général de la Société Nationale des Eaux du Bénin (SONEB), David Babalola.

Faux, usage de faux, faux en écriture, mauvaise gestion et surtout malversations de 280 millions de Francs CFA sortis des caisses de la SONEB pour un soi-disant reversement de la TVA aux impôts. Ce sont bien là les charges qui pèsent contre l’ex-Dg SONEB. Eh bien, 120 mois, soit 10 ans de prison et une amende de 5 millions de francs CFA. C’est ce qu’a décidé la Cour du procureur spécial Ulrich Togbonon ce lundi.

Un verdict presque quadruplé. Car, faut-il le rappeler, en juillet 2018, l’ex-Dg SONEB, avait été condamné à 36 mois de prison ferme par le TPI de Cotonou et à une amende d’un million de francs CFA. N’étant d’accord avec cette décision du TPI de Cotonou, David Babalola aura fait appel devant la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (CRIET). Une fois saisie du dossier, elle rend sa décision qui est sans appel. David Babalola va devoir faire encore 09 ans derrière les barreaux.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.