Press "Enter" to skip to content

France : la restitution des œuvres d’art au Bénin devrait se faire rapidement 

(Photo : Têtes sculptées du royaume du Dahomey actuellement exposées au Quai Branly – Source : AFP)


Ce jeudi 4 juillet, Paris, capitale de la France a abrité un important forum. La cérémonie d’ouverture des travaux du forum sur les Patrimoines africains a été placée sous la présidence du ministre français de la culture, Franck Riester, en présence de plusieurs délégations africaines. Ce forum qui a duré toute une journée a permis aux deux parties française et africaine ainsi que les participants de réfléchir à une nouvelle coopération. Deux grands axes articulent cette coopération :

  1. la restauration de sites archéologiques africains ;
  2. la restitutions de 26 œuvres d’art par la France au Bénin.

Faut-il le rappeler, que sur ce dernier point, le président français Emmanuel Macron lors d’une visite de travail du président béninois Patrice Talon à l’Élysée, s’était engagé auprès de ce dernier à rendre au Bénin, ses œuvres d’art, prises à l’époque coloniale par le colonisateur français. Eh bien lors de la cérémonie d’ouverture des travaux du forum de Paris, cet engagement a été réitéré. « L’État français n’a pas vocation à prendre des mesures restrictives concernant les patrimoines africains détenus en mains privées, ni d’en limiter la circulation ou le commerce. », a rassuré le ministre français de la culture. La France est même pressée à rendre les objets historiques du continent africain et elle y travaille sérieusement. À en croire ce dernier sur dans la presse française, notamment TV5 Monde, avant que le législatif français ne vote une loi à ce sujet où l’examen d’un texte est en attente, la restitution du côté du Bénin pourrait intervenir. « Ces 26 œuvres doivent pouvoir être vues, admirées et étudiées au Bénin. », a affirmé Franck Riester.

Emmanuel Macron veut tenir parole ?

Plus de sept (07) mois après le passage de Patrice Talon à l’Élysée, l’annonce du président français Emmanuel Macron est en voie d’être concrétisée. C’est le moins qu’on puisse dire. Car, près d’un siècle et demi après, le Dahomey d’hier, Bénin d’aujourd’hui pourrait très prochainement revoir ses 26 œuvres d’art, après avoir vu une partie de son patrimoine arraché par le général français Alfred Dodds. Mais suite aux propos du ministre français de la culture, Franck Riester au forum sur les Patrimoines africains à Paris ce jeudi, on peut donc affirmer sans ambages qu’un grand pas est posé sur le chemin de cette concrétisation. « Nos musées sont les messagers de l’universel. Nous devons repenser notre relation avec le continent africain, c’est pourquoi 26 œuvres rapportées par le général Dodds en 1898 après la campagne du Dahomey et conservées au quai Branly seront restituées au Bénin », peut-on encore lire sur la page Twitter du ministre français de la culture, Franck Riester. Pour Porto-Novo, il ne faudrait pas que cette restitution de ces 26 œuvres d’art du Bénin se fasse dans la précipitation, a émis le Directeur général de l’Agence béninoise des promotions des patrimoines et développement du tourisme, José Pliya.

One Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.