Press "Enter" to skip to content

Kenya : baisse des recettes d’exportation 2018/2019 de café

Juin dernier, la campagne caféière 2018/2019 s’est achevée au Kenya sur de mauvaises notes. En cause, les devises d’exportation de café ont chuté de 2,6 milliards de shillings à 12,8 milliards de shillings, soit environ 125 millions de dollars, à en croire Business Daily Africa qui s’est basé sur des données de la Bourse de café de Nairobi (NCE), capitale du Kenya.

Mais il y a des raisons qui expliquent cette baisse des recettes de l’année caféière 2018/2019. La principale raison serait la dégringolade des cours de la fève dans un contexte de hausse du volume des ventes de près de 1,8 million de tonnes de café. Une raison appuyée par les boursiers de la NCE. « Les prix de vente ont chuté de 6 000 shillings en glissement annuel pour le sac de 50 kg de café alors que la livre de café a atteint 86 cents ($ US) à New York. », a spéculé Daniel Mbithi, CEO de la NCE.

Selon la même source, d’après certains observateurs, les perspectives de croissance des revenus tirés de la filière restent limitées en 2019/2020 au Kenya. En effet, selon les dernières données du Département Américain de l’Agriculture (USDA), la récolte de café est prévue pour atteindre 650 000 sacs, son plus bas niveau depuis plus d’un demi siècle.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.