Press "Enter" to skip to content

1/4 de finale héroïque des Écureuils : voici le vœu du président des peintres bâtiments de l’Ouémé, Doflin Houdji, à Patrice Talon

(Photo : Le président des peintres bâtiments du département de l’Ouémé, Doflin Houdji)


Les Écureuils du Bénin se rapprochent peu à peu du sommet de la pyramide en Égypte. Leur passage des huitièmes (1/8)de finale de la première édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football à 24 équipes participantes accueillie par l’Égypte, le vendredi 5 juillet dernier, reste et restera à jamais gravé non seulement dans les annales de l’histoire du football africain, mais et surtout dans la mémoire des béninois, du plus grand au plus petit, politique comme apolitique. En effet, éliminer un des candidats les plus considérés au titre de la compétition, le Maroc, est un immense exploit que les Écureuils du Bénin ont écrit pour se qualifier aux quart (1/4) de finale de la CAN Égypte 2019. Ce qui a apporté un instant d’accalmie dans la crise sociopolitique caractérisée par les tensions pré et post-électorale qui secouent le Bénin depuis les dernières élections législatives du dimanche 28 avril 2019. Tout le Bénin a jubilé et continue d’ailleurs. Car, ce mercredi les Écureuils 10 juillet, les Écureuils affrontent d’autres Lions. Ceux de la Térenga du Sénégal.

L’occasion est en or pour le chef de l’État béninois Patrice Talon

Au vu de toutes les portes de sortie de ces crises sans succès, un béninois, digne fils de la région native de l’épouse du chef de l’État béninois, Claudine Talon, voit en ce moment d’euphorie nationale l’occasion en or pour le père de la Nation de prouver qu’il est le Messie du peuple béninois et que grâce à lui le Bénin retrouve ses lettres de noblesse et se révèle déjà au monde entier, seulement en trois (03) ans de sa gestion. À cet effet, le président des peintres bâtiments du département de l’Ouémé, invite le chef de l’État béninois Patrice Talon à, en tant qu’un bon père de la Nation, pardonner ceux qui, par ignorance ou méconnaissance des textes, auraient violé la loi et mis à mal la paix et la quiétude nationale. Ce qui, selon Doflin Houdji, permettrait au Bénin de retrouver ses esprits. Un message très court mais grand de sens.

Ici, le vœu de Doflin Houdji, digne fils de la commune d’Adjarra, depuis son domicile à Yèvié-Agata, au chef de l’État Patrice Talon.

« (…) Je souhaite que dans cette euphorie que traverse le pays avec la qualification des Écureuils en 1/4 de finale, le président Patrice Talon nous fasse la surprise de pardonner ceux là qui ont été arrêtés pendant le conflit électoral. Le faire, en rajouterait beaucoup à l’euphorie et pourrait calmer la tension. »

Doflin Houdji

Soulignons que le président des peintres bâtiments de l’Ouémé n’est pas allé par quatre chemins pour exprimer ses remerciements aux héros nationaux. Doflin Houdji a remercié les Écureuils, le sélectionneur national Michel Dussuyer, le président de la Fédération Béninoise de Football (FBF) Mathurin de Chacus, le ministre des Sports Oswald Homeky et principalement le premier supporter des Écureuils, le chef de l’État Patrice Talon. Doflin Houdji précise pour finir que Patrice Talon est un grand chanceux. Vivement que son vœu puisse être non seulement entendu, mais et surtout exaucé. Comme vous pouvez le constater (Photo), Doflin Houdji est déjà en jaune pour la victoire des Écureuils du Bénin demain face aux Lions de la Térenga du Sénégal au stade du 30 juin du Caire, en Égypte.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.