Press "Enter" to skip to content

Police Républicaine : Sacca Lafia applique la rigueur de Patrice Talon à Sèssi Louis Philippe Houndégnon et le suspend de ses fonctions

(Photo : le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Sacca Lafia, lors d’une conférence de presse en 2017 – Source : Présidence du Bénin)


Ça vient justement de nous parvenir, l’information selon laquelle le poste du Secrétaire permanent de la Commission nationale de lutte contre la radicalisation, l’extrémisme violent et le terrorisme n’est plus occupé par le Commissaire Sèssi Louis Philippe Houndégnon. Ce dernier vient d’être suspendu de ses fonctions. Il est désormais sans poste au Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité Publique (MISP) du Bénin.

arrete-sacca-lafia

En effet, le désormais ancien Secrétaire permanent de la Commission nationale de lutte contre la radicalisation, l’extrémisme violent et le terrorisme au Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité Publique (MISP) du Bénin était déjà suspendu depuis le mois de juin dernier. Sa suspension a été appuyée par un arrêté ministériel du N°1 des flics béninois, le ministre Sacca Lafia. Dans ce document ministériel qui date du vendredi 28 juin 2019, il y est mentionné comme motif de la suspension de l’ancien Directeur Général de la Police, « indiscipline grave et mauvaise collaboration ».

Ce n’est donc qu’un respect de cet arrêté qui vient d’être fait. Puisque le Groupe de presse DIFFÉRENCE, c’est l’information qui fait la différence au Bénin, la rédaction differenceinfobenin.com a joint le ministre de l’intérieur Sacca Lafia. « C’est affirmatif. Point. », nous a confirmé en quatre mots le patron de la sécurité publique au Bénin. Il est donc désormais clair qu’il n’y a plus de place à la légèreté, mais plutôt à la rigueur.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.