Press "Enter" to skip to content

CAN Égypte 2019 : l’Algérie décroche sa 2ème étoile 29 ans après en battant le Sénégal (1-0) 

(Photo : l’équipe nationale de football d’Algérie championne d’Afrique au terme de l’édition 2019 de la Coupe d’Afrique des Nations – Source : Confédération Africaine de Football)


Terminé ! La première édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football à 24 équipes participantes accueillie par l’Égypte sortie en huitième de finale par le Madagascar, a connu son vainqueur. La finale qui a opposé les deux équipes du groupe C de la phase finale de la CAN Égypte 2019, l’Algérie et le Sénégal au stade international du Caire a été une finale qui a couronné le succès que la compétition enregistrait depuis son coup d’envoi le 21 juin dernier. Le duel entre deux joueurs du championnat anglais, a tourné à l’avantage du champion d’Angleterre, le capitaine des Fennecs d’Algérie Mahrez. Et non au champion d’Europe, Mané.

Le vrai coup du sort !!!

La toute première occasion après le coup d’envoi de la finale a été un scénario catastrophique pour le Sénégal. Un coup de sort, peut-on dire ? Puisque dès la 2′ minutes de jeu, Bouneidjah allume une frappe cadrée qui sera contrée par le défenseur sénégalais Salif Sané mais le ballon sera monté très très haut au point où Gomis le gardien sénégalais le croyait descendre derrière les filets mais finira par le constater dans les filets. Car le ballon était retombé dans les buts. Algérie 1 Sénégal 0. Grise mine au niveau du douzième homme sénégalais assisté par le public sportif tunisien dans les gradins. La réaction des Lions de la Téranga était arrivée par Niang sur un contrôle orienté à la 38′ qui sera enchaîné par un ballon enroulé dans la lucarne mais ça passera à quelques centimètre des buts algérien gardé par Rais. Les dernières minutes de la première partie seront dominées par les Lions avec de multiples occasions jusqu’au coup de sifflet de la pause. Mais il faut relever que les Fennecs ont commis de nombreuses fautes tout au long de la première partie.

Retour des vestiaires… plus aucun but

Du retour des vestiaires, la VAR sauve l’Algérie d’un penalty qui lui aurait été peut-être fatal si l’arbitre camerounais maintenait sa décision. A la 68′ de jeu, après un contrôle orienté, la frappe bien cadrée de Kouyaté va mettre le gardien des buts algérien d’origine rd-congolais, Rais Mbolhi en évidence. Ce sera un corner qui ne donnera rien. C’était la première vraie occasion de la deuxième partie après celle de Niang. Plusieurs fois cherchée, l’égalisation ne va pas venir pour les Lions de la Téranga du Sénégal. Mais le coup de sifflet lui, va venir de la part du maître de jeu. Et c’est fini ! 17 ans après, le Sénégal perd une seconde finale. Et ce sera 29 ans après pour un deuxième titre continental pour l’Algérie. Rais Mbolhi, gardien algérien a été élu l’homme du match.

Il convient de noter que le Sénégal n’a jamais battu l’Algérie dans une phase finale de la CAN. C’est la première fois depuis 21 ans qu’une finale de la CAN ait connu deux entraîneurs africains Aliou Cissé pour le Sénégal et Djamel Belmadi pour l’Algérie. Une importante information pour les Écureuils du Bénin, le but le plus rapide marqué dans cette 32ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football Égypte 2019 sera l’œuvre de l’attaquant béninois Michel Poté réalisé à 1’40 de jeu lors des matchs de groupes Bénin – Ghana le 25 juin à Ismailia. Le meilleur joueur de la CAN Égypte 2019 est l’algérien Bennacer.

La CAF se félicite

Sur sa page Twitter, le président de la Confédération Africaine de Football (CAF), le malgache Ahmad Ahmad s’est félicité de la réussite de la compétition à 24 format.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.