Press "Enter" to skip to content

3ème gouvernement Talon : Luc Sètondji Atrokpo, prochain ministre de la décentralisation ? 

(Photo : le Maire Luc Sètondji Atrokpo reçu en audience par le Président de la République du Bénin, Patrice Talon, en 2016 – Source : Présidence du Bénin)


Au lendemain des dernières élections législatives au Bénin, l’imminence d’un remaniement des membres du gouvernement plane sur la Marina. Habitué par les gouvernements précédents, notamment celui de 2006 à 2016, au remaniement gouvernemental à la va-vite, le peuple béninois voit autrement la manière de gérer les choses depuis l’entrée à la Marina de Patrice Talon. Pendant que ses paires d’Adjohoun, de Dangbo, et autres élus municipaux ont préféré le siège législatif, le maire de la commune de Bohicon dans le département du Zou, Luc Sètondji Atrokpo, comme à la précédente législature, renonce une fois encore à son siège à l’hémicycle béninois.

Le plus ancien des 77 maires du Bénin, après le maire de la commune d’Akpro-Missérété, Michel Minakpon Bahou, a toutes les chances de faire son entrée dans le troisième (3ème) gouvernement Talon. Du côté de la Marina, de nos sources, le chef de l’État veut rajeunir son équipe à venir. Près de 60% de la formation actuelle de l’équipe du deuxième (2ème) gouvernement Talon sera remercié, selon nos sources. Même si le chef de l’État béninois a l’habitude de ne pas donner raison aux pronostics, cette fois-ci, Patrice Talon semble être pris à contre-pied dans la décentralisation.

Le profil idéal

Si les consultations seraient en cours pour l’entrée de nouveaux visages dans l’équipe prochaine de l’exécutif, il est connu de tous que le le Ministère de la Décentralisation et de la Gouvernance Locale (MDGL), depuis le limogeage de Barnabé Dassigli, est vacant et dirigé en intérimaire par le ministre des Infrastructures et du Transport, Alassane Séidou. Le rapprochement du maire de la commune de Bohicon et du chef de l’État qui est très juste, s’explique par la participation déterminante de Luc Sètondji Atrokpo dans les résultats obtenu par l’un des deux partis couronnés par Patrice Talon, l’Union Progressiste (UP) lors des élections législatives du dimanche 28 avril 2019 dans la 23ème Circonscription électorale où il a été élu.

Luc Sètondji Atrokpo est pétri d’expérience en matière de la décentralisation, car faut-il rappeler qu’outre son titre de maire, il est le président de l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB). Il est également le Vice-président du Conseil des Collectivités Territoriales de l’Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine (CCT-UEMOA). Plus besoin donc de démontrer que Luc Sètondji Atrokpo, un acteur de la décentralisation dans une optique de développement durable, a le profil idéal pour occuper le portefeuille de la décentralisation dans le troisième (3ème) gouvernement Talon. Wait and see, dira l’anglais.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.