Press "Enter" to skip to content

Pèrèrè : un homme enlevé, ses ravisseurs réclament 30 millions FCFA de rançon

(Illustration : La commune de Pèrèrè située dans le nord-est du Bénin)


Ça devient préoccupant et il urge que les autorités béninoises en charge de la sécurité publique changent de fusil d’épaule. Il y a un peu moins de deux mois, soit le 1er mai dernier, deux touristes français ont été enlevés dans le parc national de la Pendjari dans la partie septentrionale du Bénin. Le secteur touristique de ce pays devrait largement pâtir de cette situation.

Aujourd’hui un autre problème vient remuer le couteau dans la plaie qui se cicatrise peu à peu. Ce mercredi 24 juillet, dans la nuit au jeudi, le nord du Bénin une fois encore est fourgonné par les ravisseurs. À Pèrèrè, une commune dans le nord du pays, un homme a été enlevé par des personnes non identifiées. L’homme est un bouvier à Sontouun, un arrondissement de Pèrèrè. À en croire les déclarations des autorités locales, notamment le chef d’arrondissement de Sontouun, le bouvier aurait été pris en plein sommeil dans la nuit du mercredi par des individus non identifiés. Ces derniers auraient réclamé de l’argent à leur otage avant d’être emmené en raison de sa porche vide.

Les mêmes sources apprennent que les ravisseurs auraient aussi tenté de prendre la moto du bouvier qui ne répond pas à leur attentes. Déçu, les malfaiteurs ont matraqué le bouvier, auraient contacté ses proches pour exiger 30 millions de Francs CFA comme rançon. Il convient de noter que des témoignages des habitants des lieux de l’enlèvement, il y ressort que ces populations sont fréquemment confrontées à ces actes d’enlèvement dans leur commune, Pèrèrè. Quoi de plus que le système sécuritaire du Bénin est à renforcer. Aux autorités en charge de la sécurité de prendre les dispositions idoines.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.