Press "Enter" to skip to content

Foire des produits chinois au Bénin : les portes de la 11ème édition ouvertes

(Photo : Cérémonie d’ouverture de la 11ème Foire des produits chinois au Bénin en présence d’officiels des deux pays, notamment l’Ambassadeur de Chine près de Bénin, Jingtao Peng et le maire de la ville de Cotonou, Isidore Yonlonfoun)


Le Centre Chinois de Développement Économique et Commercial du Bénin (CCDECB) situé dans la zone commerciale de Ganhi à Cotonou, capitale économique du Bénin abrite dès ce mardi la plus grande foire internationale organisée au Bénin. C’est la foire des produits chinois au Bénin et c’est la onzième (11ème) édition cette année 2019. Placée sous l’organisation de la Commission du Commerce Municipal de Ningbo et sous l’organisation exécutive de la Société TEAMS INTERNATIONAL de Chine et du Centre Chinois de Développement Économique et Commercial du Bénin (CCDECB), cette édition a pour unité de soutien, l’Exposition de la ville de marchandise en Yiwu Chine SARL ; la Chambre de Commerce de Ningbo au Bénin ; le Ministère de l’Industrie et du Commerce (MIC) du Bénin et bien évidemment le soutien indéfectible de l’Agence de Promotion des Investissements et des Exportations (APIEX) au Bénin dirigé par Laurent Gangbès. La cérémonie d’ouverture de la onzième édition de la foire des produits chinois au Bénin a été placée sous l’autorité du maire de la ville de Cotonou, Isidore Yonlonfoun en présence de l’Ambassadeur de Chine près de Bénin, Jingtao Peng. Elle a connu aussi la présence des cadres de l’ambassade de la Chine près le Bénin, notamment le Conseiller Économique et Commercial Bohui Zhang. Mais également les responsables de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin (CCIB) dont le secrétaire général adjoint, Rodrigue Camarou Dine Bello soutenu par ses homologues de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina-Faso. Il faut noter que le maire de la ville de Cotonou a été soutenu également par la présence très remarquable de son collègue de la ville de Sèmè-Podji l’honorable Charlemagne Honfo.

Les populations béninoises et ouest-Africaines ont aussi effectué le déplacement tout comme celle de la Chine représenté par une forte délégation chinoise. À l’entame de la cérémonie d’ouverture, dans son mot de bienvenue et devant un parterre de forains et d’opérateurs économiques du Bénin, d’Afrique et de la Chine, l’Ambassadeur de la Chine près le Bénin, exprime son insatisfaction. « Malgré toutes ces activités (…), cette foire n’a pas atteint la hauteur de mon espérance. », a déclaré Jingtao Peng. « Car, elle porte le nom de Foire des produits chinois en Afrique de l’Ouest. », a-t-il expliqué. Mais il reste positif. « Grâce aux efforts conjugués de nous tous, nous avons la conviction que la prochaine édition de cette foire remportera encore plus de succès, et que la coopération amicale entre le Bénin et la Chine connaîtra un avenir encore plus beau. », a émis Jingtao Peng.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’initiative de « la Ceinture et la Route », cadre avec l’objectif de la Foire

Le chef de la diplomatie chinoise au Bénin n’est pas allé par quatre chemins pour rappeler le but important d’un accord signé il y a juste deux mois avec le Bénin. Il s’agit de « l’Initiative de la Ceinture économique de la route de la soie et la Route de la soie maritime du 21ème siècle ». En effet, la priorité principale de cette initiative lancée par le président chinois Xi Jinping, en présence de cent trente (130) pays dont le Bénin et de trente organisations internationales, est la facilitation du commerce. Elle permettra d’éliminer les barrières ; faciliter les investissements et le commerce ; créer un environnement national et régional propice aux affaires ; construire des zones de libre-échange ; exploiter des potentiels de coopération et agrandir les fruits de coopération. L’objectif principal est de « renforcer la coopération et les échanges commerciaux entre le Bénin et la Chine. », a souligné le maire de la ville de Cotonou Isidore Yonlonfoun dans son discours d’ouverture de la onzième édition de la foire des produits chinois au Bénin. À en croire le N°1 de la ville capitale économique du Bénin, la foire des produits chinois au Bénin est une opportunité pour le pays. Il s’explique : « (…) C’est une opportunité unique en ce sens qu’elle sécurise et renforce les relations de partenariat économique et commercial d’une part, et (atténue) les tracasseries pour les opérateurs économiques du Bénin en direction de la Chine d’autre part. », a affirmé Isidore Yonlonfoun.

Pour le chef de la délégation de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina-Faso, « toutes ces choses n’ont été possibles aujourd’hui, sans la détermination et la volonté des dirigeants ouest-africains, notamment ceux du Bénin et du Burkina-Faso, Patrice Talon et Roch Marc Christian Kaboré, qui ont insufflé une nouvelle dynamique dans la gestion de l’État », a souligné Samuel Ouoba. Le burkinabè a insisté sur un fait. « Il faut qu’ils maintiennent le cap, surtout le président du Bénin Patrice Talon, vu le changement que j’ai constaté dans le pays. », a préconisé le Vice-président de la région de l’Est de la chambre consulaire du Burkina-Faso. Il convient de noter que la cérémonie d’ouverture de la onzième édition de la foire des produits chinois au Bénin a été archivée par une visite des stands guidée par l’Ambassadeur de la Chine près le Bénin, Jingtao Peng accompagné des autorités politico-administratives des villes de Cotonou et de Sèmè-Podji avec à leur tête les maires Isidore Yonlonfoun et Charlemagne Honfo.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.