Press "Enter" to skip to content

OHADA : pose de la première pierre du nouvel immeuble siège de l’Organisation

(Photo : Pose de la première pierre du nouvel immeuble siège de l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires – Source : OHADA)


Ce mardi 20 août, Yaoundé, capitale du Cameroun, a abrité un grand événement. Il s’agit de la pose de la première pierre du nouvel immeuble siège de l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA). La cérémonie qui a été consacrée à cet événement, a été placée sous la présidence du Ministre d’État, Garde des Sceaux, ministre de la Justice du Cameroun, Laurent Esso. Cette cérémonie a connu la présence du Secrétaire Permanent de l’OHADA, le béninois Professeur Dorothé Cossi Sossa. Il faut aussi noter la présence du représentant du Ministre des Finances du Cameroun, les autorités politico-administratives et municipales de la ville de Yaoundé, mais surtout des universitaires et des représentants de diverses professions juridiques. À l’entame de la cérémonie de la pose de la première pierre du nouvel immeuble siège de l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA), dans son mot de bienvenue, le Secrétaire Permanent de l’OHADA, n’est pas allé par quatre chemins pour saluer le soutien décisif et indéfectible du plus haut sommet de l’État camerounais.

Nouveau siège… nouvelles perspectives pour l’OHADA

Le béninois Professeur Dorothé Cossi Sossa a exprimé toute sa gratitude aux hautes autorités camerounaise pour leur détermination à la réalisation du projet. Le SP OHADA a d’ailleurs précisé l’importance de la concrétisation d’un tel projet. L’ancien Garde des Sceaux, ministre de la Justice du gouvernement du feu général Mathieu Kérékou a relevé que le nouvel immeuble siège de l’OHADA ouvre de nouvelles perspectives pour l’organisation. Pour la présentation du projet à l’Assemblée nationale, le mandataire du groupement CAIU SARL/SVAM ARQUITECTOS et Maître d’œuvre du projet, Mesmin Watat, va en occurrence rappeler que la conception de cette Tour de type R+10 tient largement compte de l’art africain et des techniques ancestrales de gestion de l’ensoleillement. Quant aux autorités municipales de Yaoundé, c’est la satisfaction totale. Le représentant du Délégué du Gouvernement auprès de la communauté urbaine de Yaoundé, s’est félicité de la perspective de voir la ville aux sept collines accueillir un tel joyau architectural. Pour lui, la réalisation n’est plus une question d’heures. Ce dernier a, de façon rassurante aussi exprimé la détermination de la ville de Yaoundé, surnommé « capitale de l’OHADA », à accompagner de leur pouvoir la réalisation du projet de nouvel immeuble siège.

Dans son discours consacrant à la pose de la première pierre du nouvel immeuble siège de l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA), le Garde des Sceaux de la République du Cameroun n’est pas allé du dos de la cuillère pour « saluer le leadership du Secrétaire Permanent dans la conception et la mise en œuvre du projet de construction du nouveau siège de l’OHADA. » Rappelant que le « Cameroun a toujours tenu son engagement en mettant à la disposition de l’OHADA des locaux appropriés pour abriter le siège de l’Organisation et la résidence du Secrétaire Permanent ». Le représentant du gouvernement du Cameroun a promis, au nom du Chef de l’État Paul Biya, que son pays « apporterait à l’exécution du présent projet tout l’accompagnement nécessaire. », a déclaré Laurent Esso. Pour sa part, le Secrétaire Permanent de l’OHADA a réitéré la gratitude de l’Organisation à l’endroit du Ministre d’État, Garde des Sceaux, ministre de la Justice du Cameroun, pour » son appui exemplaire », ainsi qu’à l’ensemble des autorités camerounaises pour « leur soutien constant aux actions de l’OHADA. »

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.