Press "Enter" to skip to content

Inauguration de la centrale électrique Maria Gléta 2 : le Bénin accède à son indépendance énergétique grâce à Patrice Talon et Dona Jean-Claude Houssou

(Photo : Dona Jean-Claude Houssou, le Ministre de l’énergie du Bénin, lors d’une causerie débat avec les professionnels des médias béninois)


Énergie tcha-tcha nadou midé… Eh bien, ils peuvent bien entonner ça, c’est possible, ce jeudi 29 août 2019. C’est une date qui restera à jamais dans l’existence du peuple béninois. Fort de son leadership, Patrice Talon, en trois ans, a délivré le peuple béninois de la colonisation énergétique qui dure depuis plus d’un demi siècle. Sans parti politique, il a pris démocratiquement le pouvoir le 6 avril 2016. Et à son arrivée à la Marina, il a engagé une série de réformes dont la réforme politique qui a permis au pays d’avoir des partis politiques dignes et responsables. Dans le sillage de cette réforme politique, il a pris courageusement l’arrêté créant un ministère consacré uniquement à l’énergie. Le chef du gouvernement du Bénin confie ce département ministériel à Dona Jean-Claude Houssou. Ce dernier va mettre en marche le moteur diesel de la vision du chef de l’État béninois dans ce secteur. Pour permettre à l’appareil dont est à bord le pilote de Zêvou, dans le 3ème arrondissement de la capitale Porto-Novo, d’aller à destination sans crash, le chef de l’exécutif va doter grâce à l’appui du législatif (Décret n° 2017-548 portant transmission à l’Assemblée nationale, pour autorisation de ratification, de l’Accord international portant Code Bénino-Togolais de l’Électricité amendé), l’appareil d’un arsenal juridique. Cet état de chose a indiqué la destination Bénin aux porteurs de projets dans le secteur de l’énergie, surtout les énergies renouvelables de venir y investir, et ce, avec l’œil vigilant du Millennium Challenge Account deuxième compact pour le Bénin (MCA-Bénin 2). En mettant au cœur du Programme d’Actions du Gouvernement (PAG) le secteur de l’énergie comme l’un des projets phares, le gouvernement du Bénin a investi dans le projet de la construction de la centrale électrique de Maria Gléta, dans la commune d’Abomey-Calavi. Cette centrale, communément appelée centrale électrique Maria Gléta 2, est d’une puissance de 127 MW.

Centrale électrique Maria Gléta 2, d’une puissance de 127 MW

Maria Gléta 2 inaugurée, le délestage enterré au Bénin

« Le délestage est conjugué au passé au Bénin ». C’est par cette phrase forte et puissante que le ministre béninois de l’énergie Dona Jean-Claude Houssou a annoncé l’inauguration ce jeudi de la centrale électrique de 127MW à Maria Gléta 2, dans la commune d’Abomey-Calavi. C’était ce mardi 27 août, à l’occasion du deuxième acte de la causerie débat, tenant ainsi parole de sa promesse faite aux professionnelles des médias béninois en avril dernier lors de la première causerie débat. Ce deuxième acte qui s’est tenu au siège du ministère de l’énergie à Cotonou ce mardi, avait pour thème « La gestion efficace d’un projet majeur et historique du PAG : La centrale électrique de 127 MW de Maria Gléta2 ». Cette rencontre qui met l’énergie au cœur des médias, a été placée sous l’autorité du ministre béninois de l’énergie Dona Jean-Claude Houssou. Elle a connu, hors mis les journalistes, la présence des cadres du ministère de l’énergie, notamment le directeur général de la Société Béninoise d’Énergie Électrique (SBEE) Laurent Tossou et également des responsables de la société BWSC Bénin SA qui se chargera de l’exploitation et de la maintenance de la centrale électrique une fois inaugurée. Aussi présents, les coordonnateurs des projets énergétiques. Étant un homme de parole, le ministre béninois de l’énergie rappelle les deux raisons pour lesquelles il compte faire de ces rencontres de causerie débat avec les hommes et femmes de la presse béninoise, une tradition au sein de son département ministériel :

  1. la première, c’est d’abord de permettre aux journalistes (…), de se familiariser avec les termes techniques et le système électrique ;
  2. la seconde, c’est de faire en sorte que le béninois au fond du Bénin sache que des efforts sont faits par le gouvernement du président Patrice Talon pour que l’énergie électrique soit au cœur du Bénin.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le PAG est palpable… le Bénin se révèle

Pour Dona Jean-Claude Houssou, conduire un projet de n’importe quel envergure, efficacement à terme et dans le délai, est bien possible au Bénin. Comme en témoigne la construction de la centrale électrique de Maria Gléta 2 qui est suivie et conduite de main de maître jusqu’à terme par le jeune béninois Émeric Tokoudagba, premier des Coordonnateurs de projet au ministère de l’énergie. « Nous étions partis en septembre 2017 avec la signature du contrat, nous n’allons plus évoquer l’appel d’offre international qui a été fait dans les règles de l’art et qui a conduit à la sélection de la société danoise BWSC. », a souligné le ministre béninois de l’énergie. « (…) Nous sommes là aujourd’hui pour annoncer l’inauguration de cette centrale pour le jeudi 29 août prochain », a déclaré Dona Jean-Claude Houssou. Le N°1 de l’énergie dans le gouvernement du Bénin, n’a pas caché sa réjouissance, en effet non seulement de la qualité des travaux, mais et principalement du défi énergétique que vient relever cette centrale électrique dans la concrétisation du Programme d’Actions du Gouvernement (PAG). C’est dit donc que si ce gouvernement ou du moins ce chef de l’État béninois Patrice Talon reste encore cinq ans de plus à la tête de ce pays, il sera véritablement révélé au monde entier, fort du leadership de l’actuel locataire de la Marina et du choix juste de ses collaborateurs. Dans les mains de Patrice Talon, dans le Nouveau Départ et la Rupture des mauvaises pratiques, le Bénin connaîtra un développement durable. Cela est une évidence !

One Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.