Press "Enter" to skip to content

Police Républicaine : Soumaïla Allabi Yaya très très en colère ses éléments

(Photo : Colonel Soumaïla Allabi Yaya, Directeur général de la Police Républicaine du Bénin)


Le tout nouveau patron de la Police Républicaine est mécontent de ses éléments. Le Contrôleur général de la Police Républicaine, l’a fait savoir ce mardi 27 août. Par la note de service N°0387/DGPR/SP du 27 août 2019, dont nous avons pu avoir une copie, le Directeur Général de la Police Républicaine (DGPR) met en garde certains de ses éléments qui tentent de renfiler la tenue de la mauvaise pratique. En effet, le DGPR reproche aux flics de rançonner la population au cours de leurs patrouilles. Soumaïla Allabi Yaya soutient avoir reçu plusieurs plaintes faisant état de la reprise par ses agents du rançonnement des populations. « Des policiers qui prennent le soin d’extorquer les populations alors qu’ils ont reçu pour mission de les protéger. », relève le DGPR.

Dans le but de ne plus recevoir de plainte à ce propos et de mettre une fin définitive à cette mauvaise pratique, le Contrôleur général de la Police Républicaine invite tous les agents de la Police Républicaine à « respecter le code de l’éthique » afin de ne pas subir la rigueur de la loi si ces derniers arrivaient à tomber sous le coup de la loi. Ainsi, les chefs des unités sont instruits à prendre « des mesures idoines » à l’effet « de mettre fin immédiatement à ces agissements de leurs collaborateurs ». « Des sanctions tomberont en cas de récidive », a martelé Soumaïla Allabi Yaya.

C’est donc dit que les populations béninoises peuvent bien compter sur le premier des flics béninois pour leur paisible circulation et également de leurs biens sans être victimes d’aucun acte de rançonnement de la part des agents de la Police Républicaine sur toute l’étendue du territoire national.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.