Press "Enter" to skip to content

PAG dans le social : 100 millions de francs CFA pour l’autonomisation des personnes handicapées 

(Photo : Bintou Adam Taro, Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance du Bénin)


La mise en œuvre du Programme d’Actions du Gouvernement (PAG), est en marche dans maints domaines. Ce mercredi 28 août, le gouvernement du Bénin a touché une couche très sensible sur laquelle les exigences de son chef sont attendues par le peuple béninois. Eh bien, ces exigences viennent d’être respectées selon la méthodologie de la mise en œuvre du PAG. En commençant par le nord du pays, plus précisément dans la cité des Koburu, le programme d’appui aux personnes handicapées a été officiellement lancé. La cérémonie du lancement a été placée sous l’autorité de la ministre béninoise des Affaires Sociales et de la Microfinance, Bintou Adam Taro. Elle a connu la présence des autorités locales et politico-administratives, d’une part du département du Borgou avec à leur tête le préfet Djibril Cissé, et d’autre part de la ville de Parakou ; et bien évidemment des bénéficiaires.

Ce programme qui traduit la vision du gouvernement du Bénin à savoir, l’autonomisation des personnes à motricité réduite sur toute l’étendue du territoire national, a mobilisé au total cent millions (100.000.000) de francs CFA. Lancé, le programme du nord est le top du Nouveau Départ pour les personnes handicapées pour conjuguer au passé leur vie précaire dans tous le pays. « L’efficacité du social, c’est l’autonomisation des couches sociales. », a d’entrée rappelé la ministre Bintou Adam Taro.

Les couches vulnérables de la Nation, préoccupation de Bintou Adam Taro

« (…) comme tout le monde, les personnes handicapées aspirent à une vie harmonieuse et épanouie. »

Faut-il souligner que c’est bien le vœu ardent du gouvernement du Bénin et de son chef, le président Patrice Talon. Ce qui explique son attention particulière aux principales préoccupations quotidiennes de la ministre Bintou Adam Taro, qui sont les couches vulnérables de la Nation. « Les questions de réadaptation, d’insertion ou de réinsertion des composantes fragiles de la société sont les priorités de mon cabinet. », a raisonné Bintou Adam Taro. « Dans plusieurs régions du monde dont le Bénin, les personnes handicapées vivent en marge de la société. », soutient-elle. Et ceci, certainement serait dû à un fait. « (…) Ne bénéficiant pas des mêmes espoirs que les autres citoyens en ce qui concerne l’éducation, l’emploi, l’hébergement. Or comme tout le monde, les personnes handicapées aspirent à une vie harmonieuse et épanouie. », a expliqué la ministre.

Prenant acte de ce fait, le gouvernement du Bénin mène une politique vigoureuse de promotion des personnes handicapées et de défense de leurs droits. Toute chose rendu possible grâce au dynamisme de la ministre Bintou Adam Taro soutenu par la vision du chef de l’État Patrice Talon avec la mise en place d’un cadre légal protecteur. Notons qu’à travers les efforts du gouvernement du Bénin, il souhaite voir ces personnes handicapées jouer un rôle de citoyens à part entière et qu’elles participent pleinement au développement socio-économique du pays. Car, comme le dit Garde des Sceaux, ministre de la Justice Me Séverin Maxime Quenum, citation « le Bénin nous appartient tous ». Fin de citation.

Be First to Comment

Laisser un commentaire