Press "Enter" to skip to content

Projet « Agir pour la vie » : Dona Jean-Claude Houssou immortalise l’acte 1 à Porto-Novo

(Photo : Le ministre Dona Jean-Claude Houssou et la présidente de la Jeune Chambre Internationale de Porto-Novo Auréole, Ella Guèdègbé)


« Le Bénin nous appartient tous », Me Séverin Maxime Quenum. Fort de cette expression du Garde des Sceaux, ministre béninois de la Justice, des Droits de l’Homme et de la Législation du gouvernement 2 de Patrice Talon, la traduction en acte a été auréolée ce week-end dans la capitale du Bénin, Porto-Novo par un autre membre de ce gouvernement béninois. En parrainant le mandat 2019 de la Jeune Chambre Internationale (JCI) Porto-Novo Auréole présidée par Ella Guèdègbé ce samedi 31 août, il a donné une joie immense à la fois aux parents d’élèves, écoliers et enseignants dans le plus grand arrondissement de la ville capitale. En effet, le ministre béninois de l’énergie Dona Jean-Claude Houssou a fait de son parrainage un moment indélébile. En cause, dans le cadre du projet « Agir pour la vie », Dona Jean-Claude Houssou a immortalisé l’acte 1 en faisant don de soixante (60) tables et bancs à l’École Primaire Publique (EPP) de Dowa Gbago, dans le 5ème arrondissement de Porto-Novo. La cérémonie de remise de cette œuvre sociale a connu la présence des responsables et d’Association des Parents d’Élèves (APE) de l’EPP Dowa Gbago, des responsables de la JCI Porto-Novo Auréole et bien évidemment des heureux bénéficiaires du don, à savoir les écoliers de l’EPP Dowa Gbago.

« (…) Grâce à vous, nous n’allons plus nous assoir sur des briques. Nous n’allons non plus nous assoir à trois ou à quatre sur des tables-bancs à deux places (…) »

Avant l’allocution officielle de la remise des biens matériels par le donateur, les différentes parties présentes ont exprimé leur gratitude au bienfaiteur Dona Jean-Claude Houssou. Mais l’intervention qui aura marqué les esprits sera celle des écoliers, les principaux touchés par cet acte social posé par le ministre béninois de l’énergie. « Nous écoliers et écolières du complexe scolaire de Dowa Gbago, sommes très heureux de recevoir ce samedi 31 août 2019, soixante (60) tables et bancs du ministre de l’énergie. », a d’entrée reconnu la représentante des écoliers de l’EPP Dowa Gbago. « Monsieur Dona Jean-Claude Houssou (…), soyez-en remercié. Grâce à vous, nous n’allons plus nous assoir sur des briques. Nous n’allons non plus nous assoir à trois ou à quatre sur des tables-bancs à deux places. D’ores et déjà, nous vous promettons d’en faire un bon usage. Mais nous restons les mains tendues pour d’autres gestes à l’endroit de notre complexe. », a relevé Madeleine Hounguè.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et si le reste des membres du gouvernement du Bénin agissaient pour la vie comme Houssou

Pour le bienfaiteur, sa première phrase est évocatrice. « Le gouvernement du Bénin auquel j’appartiens, ne peut pas tout faire. », a déclaré le ministre béninois de l’énergie. « (…) Ce que je veux dire par là est que, chacun de nous, quels que soient ses moyens, quelles que soient ses possibilités, peut chaque jour voir quelle est la contribution de quelle que nature que ce soit qu’il peut apporter à la communauté. », a lancé Dona Jean-Claude Houssou. Notons qu’à la fin de la coupure du ruban symbolisant la remise du don, le ministre béninois de l’énergie a touché des yeux à travers une visite, ce que la représentante des écoliers de l’EPP Dowa Gbago mettait dans sa dernière phrase mentionnée supra : « Mais nous restons les mains tendues pour d’autres gestes à l’endroit de notre complexe ».

Dona Jean-Claude Houssou a fait un tour dans le complexe pour s’enquérir de l’état délabré avancé de l’EPP Dowa Gbago. Vu qu’il sait transformer les musées en centrales, les écoliers de ce complexe peuvent déjà aller s’assoir confortablement et à deux sur les 60 tables-bancs, bien suivre les leçons et espérer la réaction du ministre béninois de l’énergie qui ne va certainement par tarder. Il convient de noter que si le reste des membres du gouvernement du Bénin pouvaient agir pour la vie en emboitant le pas au ministre béninois de l’énergie Dona Jean-Claude Houssou, ils apporteraient un ultime appui aux efforts consentis seulement en trois ans de gouvernance par le chef de l’État Patrice Talon grâce à ses réformes dans le secteur de l’éducation nationale au Bénin, jadis quartier Latin de l’Afrique.

Be First to Comment

Laisser un commentaire