Press "Enter" to skip to content

Autorité de régulation de l’électricité (ARE) : Gbêdonougbo Claude Gbaguidi présente le règlement du traitement des réclamations aux consommateurs d’électricité

Photo : Présidium de la rencontre entre l’Autorité de Régulation de l’Électricité au Bénin et les Associations de consommateurs d’électricité


Sous l’autorité de Gbêdonougbo Claude Gbaguidi, président de l’Autorité de Régulation de l’Électricité (ARE) au Bénin, en présence du Vice-président de l’ARE, Boco Kana-Gaba et des conseillers de l’ARE, Léandre Houaga, l’institution a rencontré les Associations des consommateurs d’électricité. Cette rencontre bien importante a connu la présence des présidents et secrétaires généraux des Associations des consommateurs au Bénin. Également présents à cette rencontre, les responsables des institutions sous-régionales, notamment de l’Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) représenté par Christophe Déguénon. Faut-il aussi souligner la présence du Millenium Challeng Account deuxième programme pour le Bénin (MCA-Bénin 2) représenté par sa Directrice de communication Karine Gbaguidi-Kérékou.

C’est Azalaï Hôtel de la Plage de Cotonou qui a servi de cadre ce vendredi 13 septembre pour le Conseil National de l’ARE d’accomplir l’une des missions à lui assignées dans l’exercice de ses fonctions. La plus grande mission de l’ARE est de veiller à garantir les intérêts de toutes les parties à savoir : pouvoirs publics, consommateurs et exploitants, en organisant régulièrement des sessions ou audiences de consultation. C’est bien ce qui explique la rencontre de l’Autorité de Régulation de l’Électricité (ARE) avec les Associations de consommateurs d’électricité en cette fin de semaine à Cotonou, capitale économique du Bénin. L’entretien de ce vendredi est à sa juste valeur, car c’est une obligation pour l’ARE d’associer les parties prenantes à son processus de décision, en l’occurrence les entreprises des services publics, les consommateurs, les Organisations non-gouvernementales (ONG), et les Organisations de la société civile (OSC) sans oublier le grand public.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le président de l’ARE ne dira pas le contraire, vu son importance. « Ceci est surtout important en matière de tarification, de règlement des litiges, de l’information des consommateurs sur leurs droits et obligations, de la publication de rapports sur la qualité de service, sur la durée et fréquence des pannes, du développement d’une plateforme de conciliation ou d’arbitrage pour les litiges entre les clients et le service public. », a brièvement précisé Gbêdonougbo Claude Gbaguidi. Le dernier point de précision du président de l’ARE est même le cœur de la rencontre de l’institution et les associations des consommateurs d’électricité. Ce point a invité à la barre, la Société Béninoise de l’Énergie Électrique (SBEE) en matière du règlement relatif au traitement des plaintes de sa clientèle. Pour défendre la SBEE, en présence de son Directeur Commercial et de la Clientèle, Raymond Okpèicha, l’ARE a produit un document qui constitue désormais un cadre dans lequel les plaintes des consommateurs du service public de l’électricité seront traitées. « Il n’est pas parfait et pourra faire objet de révision lorsqu’il aura été soumis à l’exercice de la pratique », a indiqué le président de l’ARE. Soulignons que ce document a été présenté aux Associations des consommateurs d’électricité au cours de la rencontre de Cotonou.

À chacun ses préoccupations. Certains présidents et secrétaires généraux des Associations des consommateurs ne voient pas de bon œil l’ARE placée sous l’autorité de la Présidence de la République du Bénin. « Nous travaillons dans l’indépendance des avis des ARE. Nous ne subissons aucune influence. Le fait que nous soyons placés sous l’autorité du président de la République ne pose aucun problème. », a rassuré Gbêdonougbo Claude Gbaguidi. Il convient de souligner que néanmoins, l’institution a un petit souci pour jouer pleinement son rôle. « Bien sûr la relative jeunesse de l’ARE et son opérationnalisation encore incomplète ne lui ont pas permis de jouer pleinement le rôle qui est le sien au profit des consommateurs. », a relevé le président de l’ARE Gbêdonougbo Claude Gbaguidi.

Il faut reconnaitre que ce document qui a été présenté aux Associations des consommateurs ce vendredi, vient de poser un véritable jalon d’une nouvelle collaboration plus étroite entre ces derniers et l’Autorité de Régulation de l’Électricité (ARE). Notons que l’étape qui va suivre cette rencontre est celle l’atelier national puis une tournée de sensibilisation.

Be First to Comment

Laisser un commentaire