Press "Enter" to skip to content

Année académique 2019-2020 : La rentrée des classes a été effective

Photo : Rentrée des classe ce 16 septembre au Collège d’Enseignement Général (CEG) Houéyiho à Cotonou


La rentrée des classes pour le compte de l’année académique 2019-2020, est effective ce lundi 16 septembre sur toute l’étendue du territoire national du Bénin. Les portes des écoles et établissements ont ouvert une nouvelle fois pour 9 mois. Après quelques 2 mois de repos, apprenants, enseignants et autorités administratives retrouvent les écoles. Sur ce chemin d’efforts, de don de soi, ils vont tous se sacrifier pour la continuité de la concrétisation des réformes amorcées dans le secteur de l’éducation béninoise.

Ainsi, dans les écoles et collèges, publics comme privés, les enseignants sont instruits au démarrage effectif des cours dès ce premier jour de la rentrée des classes. De même dans les cuisines des écoles primaires publiques qui bénéficient des cantines scolaires, les bonnes dames ressaisissent les marmites et les remuent pour démarrer également avec des repas chaud. Les parents aussi, durant ces 9 mois, sont appelés à se mobiliser pour consentir les efforts louables qui sont les leurs. Au regard du démarrage effectif et sans anicroches de cette rentrée scolaire, il urge de reconnaître le sens de patriotisme des acteurs intervenant dans le système éducatif béninois.

Aplanir les divergences et accorder les violons sur les questions prioritaires dans le but d’une rentrée scolaire paisible

Au nombre de ces derniers, il faut de manière très particulière saluer les organisations syndicales et le gouvernement du Bénin. En cause, ils ont su, de façon anticipative, aplanir les divergences et accorder les violons sur les questions prioritaires dans le but d’une rentrée scolaire paisible comme celle de l’année précédente. Toute chose qui a permis aux résultats des différents examens de fin d’année au primaire et au secondaire de connaître de nettes améliorations, à la satisfaction et au grand bonheur de tous. Il ne reste qu’au gouvernement du président Patrice Talon de maintenir le cap des réformes et poursuivre les efforts pour une plus grande excellence, assurance d’un avenir radieux et meilleur pour le Bénin. C’est la seule façon de redonner au pays son jadis nom de Quartier Latin de l’Afrique.

Be First to Comment

Laisser un commentaire