Press "Enter" to skip to content

Promotion occidentale ou béninoise ? : Patrice Talon répond en parabole depuis le sommet de la CEDEAO sur la sécurité à Ouagadoudou

Photo : Le président béninois Patrice Talon parmi ses homologues au sommet extraordinaire sur la lutte contre le terrorisme de la CEDEAO – Source : Présidence du Bénin


À l’instar de ses paires de la sous-région ouest-africaine, le chef de l’État béninois Patrice Talon a pris part aux travaux du Sommet extraordinaire sur la lutte contre le terrorisme dans la Communauté des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui s’est déroulé ce week-end à Ouagadougou, capitale du Burkina-Faso très faitière aux groupes terroristes djihadistes. La présence du chef du gouvernement béninois dont l’équipe actuelle formée il y a juste une semaine, est déjà le plat de critiques qui se mangent à Porto-Novo. En cause, suite à la première réunion du Conseil des Ministres du gouvernement Talon 4 tenue le mercredi 11 septembre dernier,  une photo de famille du chef du gouvernement avec les membres de son nouveau gouvernement a tapé les nerfs aux béninois.

Ils reprochent, en effet, à toutes les personnes de la nouvelle équipe de Patrice Talon de s’être habillé à l’occidental. Eh bien, le principal intéressé a répondu à Porto-Novo depuis Ouagadougou. Faut-il rappeler qu’un président de la République est une institution debout. De part son style vestimentaire, sa manière de se tenir debout, son regard d’observation,  il y ressort bien évidemment un message, une communication et une posture diplomatique. Au cours des travaux du sommet de Ouagadougou ce week-end, le chef de l’État béninois se permet de s’habiller localement. Ce que souhaitent voir au quotidien les béninois. Cet accoutrement est un signe de sagesse qui exprime l’intérêt avec lequel le N°1 béninois a reçu les critiques qu’a essuyé son équipe et lui compris de la part de ses compatriotes suite à la publication de la photo de famille du nouveau gouvernement au perron du Palais de la Marina à Cotonou.

Le « Bénin Révélé », c’est également la promotion du patrimoine cultuel et culturel d’où dans le style vestimentaire.

Hors mis ses compatriotes, Patrice Talon montre à ses homologues qu’il est attentif et attentionné à l’égard du peuple béninois qu’il représente à ce sommet pour exprimer sa volonté de se familiariser à la dynamique des populations de la communauté ouest-africaine. Il véhicule à travers son look depuis la capital burkinabé que le « Bénin Révélé », c’est également la promotion du patrimoine cultuel et culturel d’où dans le style vestimentaire. Soulignons que le Nigeria comprendra le message, puisque Muhammadu Buhari prône la consommation locale. Avec tout le sérieux qui se lit sur le visage du dirigeant béninois sur cette image, la gravité que requiert la fermeture des frontières par le Nigeria doit retenir l’attention du dirigeant nigérian sur la volonté de Porto-Novo à aller dans la même direction qu’Abuja.

Du côté des béninois, voir leur président de la République porter le local, c’est déjà un grand pas vers la valorisation de l’identité culturelle béninoise, et c’est à encourager. La question qui pouvait se trouver sur les lèvres des concitoyens de Patrice Talon serait donc de savoir si le tissu porté par le chef de l’exécutif béninois est du local produit 100% made in Bénin communément appelé « Kanvo » ? Faisant référence à l’artisan (le tailleur). Ce faisant, le chef de l’État ferait au mieux la promotion des créations béninoises. Il faut toute fois reconnaitre que le gouvernement du Bénin est loin de marquer la Rupture avec l’occident sur son accoutrement histoire de prendre un Nouveau Départ. Relevons que rare sont les gouvernements en Afrique qui présentent encore l’image de déracinement culturel dont fait montre celui du Bénin depuis trois ans où sept jours sur sept (7/7), le ministre de la Culture est en costume cravate.

Be First to Comment

Laisser un commentaire