Press "Enter" to skip to content

Enseignement supérieur : Eléonore Ladékan Yayi compte sur le dialogue pour régler les problèmes universitaires

Photo : Rencontre entre Eléonore Ladékan Yayi, ministre béninoise de l’Enseignement Supérieure et de la Recherche Scientifique, et les membres de l’intersyndicale du ministère


Dans le cadre de passer une année académique 2019-2020 apaisée au niveau des universités du Bénin, la ministre de l’Enseignement Supérieure et de la Recherche Scientifique, Eléonore Ladékan Yayi et les partenaires sociaux s’accordent les violons dans un dialogue social. Ce mardi 17 septembre, la patronne de la maison des universitaires a rencontré les membres de l’intersyndicale de son département ministériel. L’objectif : recueillir les doléances de ces acteurs du monde de l’enseignement supérieur.

Cette rencontre a permis à Eléonore Ladékan Yayi de noter quatre grandes doléances :

  1. le retour au choix démocratique des dirigeants de l’Université ;
  2. l’abrogation de la note circulaire 1541 du 29 avril 2019 ;
  3. l’implication de l’intersyndicale dans les différentes réformes dans le sous-secteur de l’enseignement supérieur ; et enfin
  4. l’application du coefficient de revalorisation de 1,25 aux enseignants du secteur de l’enseignement supérieur.

Il est à noter qu’une signature d’un pacte de non agression a acté cette importante rencontre où la ministre a reconnu que le dialogue est la solution à tout problème. « Ensemble et dans le dialogue, nous travaillerons à régler les problèmes de l’Université », a soutenu Eléonore Ladékan Yayi.

Soulignons que ladite rencontre s’est déroulée dans une convivialité absolue et symbolisée par une photo de famille.

Be First to Comment

Laisser un commentaire