Press "Enter" to skip to content

Réforme politique : Patrice Talon satisfait Thomas Boni Yayi qui obtient le récépissé provisoire de son parti FCBE

Récépissé. C’était bien le feu qui brûlait le torchon entre l’actuel chef de l’État béninois Patrice Talon et son prédécesseur Thomas Boni Yayi. En effet, le parti Force Cauris pour un Bénin Émergent (FCBE) a obtenu, ce vendredi 20 septembre, son récépissé provisoire au Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité Publique (MISP) à Cotonou.

Cette formation politique a connu de changement au sein de son noyau politique.

Faut-il le rappeler que le fameux sésame permet en plus du respect d’autres exigences des textes électoraux en vigueur au Bénin, à savoir la Charte des partis politiques et le Code électoral, aux partis politiques de participer aux élections dans le pays. À en croire des sources proches du parti de l’opposition, cette formation politique a connu de changement au sein de son noyau politique. La tête dont le Secrétaire Exécutif National (SEN), n’est plus l’ancien Garde des Sceaux, ministre de la justice du gouvernement précédent, Valentin Dejènontin Agossou. Mais plutôt l’ancien ministre de la Culture, Paul Hounkpè. Il convient de relever qu’un poste de responsabilité de la formation politique de l’opposition béninoise, n’a pas connu de changement. C’est celui du Président d’honneur du parti Force Cauris pour un Bénin Émergent (FCBE), qui reste toujours gardé par l’ancien chef de l’État Thomas Boni Yayi.

Signalons que le reste des membres du bureau politique est reconduit. Il faut noter que selon les mêmes sources, l’enregistrement de l’obtention du récépissé est déjà fait au Journal officiel à Porto-Novo ce vendredi. Il est donc clair qu’avec l’obtention de ce récépissé, c’est un début de solutions aux bisbilles à la frontière à l’Est du Bénin.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.