Press "Enter" to skip to content

ONU : 500 jeunes réunis, dont Greta Thunberg, réclament des actions sur le climat

Ce week-end, des centaines de jeunes délégués de cinq continents ont participé à un sommet sur le climat au siège des Nations Unies « ONU » à New York, où une soixantaine de dirigeants mondiaux sont attendus ce lundi 23 septembre pour redonner de la vie à l’accord de Paris de 2015. Ceci, au lendemain de la démonstration de force de la jeunesse mondiale pour le climat. L’ONU a invité 500 jeunes militants ou entrepreneurs verts à participer à cette réunion d’un nouveau genre, mais certains n’ont pas pu venir en raison de refus de visa.

Le ton a été donné dès l’ouverture par le discours furieux du jeune militant argentin Bruno Rodriguez, 19 ans, leader du mouvement des grèves de l’école dans son pays. « Le climat et la crise écologique sont la crise politique de notre époque », a-t-il lancé en présence et aux côtés du Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, de la militante suédoise Greta Thunberg et d’autres jeunes conviés par l’organisation internationale. « On entend souvent que notre génération devra résoudre les problèmes créés par les dirigeants actuels, mais nous n’attendrons pas passivement de devenir cet avenir », a poursuivi Bruno Rodriguez. « Le temps est venu que nous soyons leaders. », a affirmé le jeune militant argentin Bruno Rodriguez.

Be First to Comment

Laisser un commentaire